Astuces

Voilà la raison qui devrait pousser à ne pas emmener les chaussures dans la maison.

Le nombre de victime que le coronavirus s’accroit de jour en jour obligeant de nombreux Etats à suspendre les migrations internationales et de prendre des décisions strictes tel que le fait d’imposer le confinement à sa population. Dans le but de bien combattre ce fléau qu’est le coronavirus, il est conseillé de respecter les mesures imposées. A part ces mesures imposés, il existe aussi des actes nécessaires comprenant le nettoyage de toutes les surfaces dans la maison ou des objets dans la maison. Beaucoup se demandent aussi quels peuvent être les possibilités d’infection via les chaussures, les détails concernant cela nous est alors rapporté par LCI.

Même si les mesures pour pouvoir se prévenir du coronavirus sont imposés, la peur existe toujours parmi beaucoup et la population vit de jour en jour dans la crainte de se faire infecter. En effet, même si on accorde beaucoup d’importance à l’hygiène, la possibilité d’apporter le virus de la maladie quand on revient dans son foyer n’est pas nulle, explique des infectiologues.

Le Sars-cov-2, virus du COVID-19 peut-il survivre sous nos chaussures ?

Beaucoup de personnes se sont déjà demandé si c’est possible et les questions sur la possibilité de se faire contaminer à cause des chaussures. Si on sait que les microorganismes peuvent vivre sous nos chaussures, est-il nécessaire de ne pas emmener les chaussures dans la maison ? Beaucoup de personnes sont intrigués par cette question et la réponse sur le sujet ne fait pas l’unanimité chez les scientifiques. La direction générale de la santé ou le DGS, explique que la possibilité de se faire contaminer à cause des chaussures est très minime, mais qu’il est aussi nécessaire de se laver les mains après les avoir enlevés.

Yves Coppieters, professeur à l’Ecole de Santé publique de l’Université libre de Bruxelles (ULB) et épidémiologiste affirme que le virus peut vivre sur de nombreuses surfaces tels que les surfaces humides. Les crachats dans les chemins à l’extérieur des maisons peuvent contenir le virus et si une personne marche dessus, il portera le virus sous sa chaussure mais les chances de transmission sont cependant très minimes. En plus de cela, aucune recherche n’a permis de vérifier s’il est possible que le COVID-19 puisses infecter une maison au lieu de personnes uniquement. Le Pr Yves Coppieters explique : « On sait très bien que les virus qui sont déposés dans l’environnement perdent bien souvent leur capacité infectieuse et de transmission, vu qu’ils sont altérés par l’environnement ».

Il faut cependant rester prudent en prenant des précautions !

Même si les gens sont généralement contaminés par le virus par la bouche, les yeux ou le nez, attraper le virus à cause des chaussures a de très faibles chances explique le professeur : « Cela voudra dire qu’il faudrait ramener le virus du sol jusqu’au visage par l’intermédiaire des mains ».

Mais il faut cependant faire preuve de sagesse en étant plus prudent et en prenant des précautions. Dans le cas où vous voulez à tout prix éviter la contamination, pour tuer le virus, il faut laver les chaussures et les vêtements à 60 degrés.

Il serait plus avisé d’enlever les chaussures et de faire une désinfection fréquente des sols car ne pas nettoyer le sol serait un risque pour les enfants qui ont l’habitude de jouer au sol ou qui pourraient prendre des objets au sol pouvant être contaminé et qu’ils tenteraient de manger.

Il faut appliquer d’autres mesures préventives

Se laver les mains dans le but de se prévenir d’une infection au coronavirus est essentiel car le virus de ce dernier se transmet généralement par des toux ou des éternuements venant de personnes infectées qui éparpilleraient des gouttelettes de salives.

Olivier Veran, ministre de la santé n’arrête pas d’inciter les gens à bien se laver les mains convenablement car les mains sales sont de potentiels transmetteurs de microorganismes. Cet acte permet d’éviter que les microorganismes entrent par la bouche, le nez ou les yeux dans le cas où on se toucherait le visage. Dans le cas où on serait en dehors d’habitat, la désinfection au gel hydroalcoolique est un autre moyen de se nettoyer les mains pour affronter la maladie.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend