Voici la lettre du père à la femme qui a abandonné son fils gay – Recettes en Famille

Voici la lettre du père à la femme qui a abandonné son fils gay

by Emma

Cette maman a mis à la porte son fils gay. Elle a alors reçu une lettre incroyable venant de son père. Le communiqué a fait le tour de la Toile durant quelques minutes seulement de sa publication.

Chad, comme tout autre adolescent, a longuement hésité avant de faire son coming out. Et pour cause, il craignait la réaction de ses parents. Mais ses craintes s’est malheureusement avérées.

Lorsque Chad a enfin tout déballé à sa mère, celle-ci n’a pas hésité une seule seconde de jeter son fils à la rue, sous prétexte qu’elle est dégoûtée. Elle juge la situation comme contre-nature. Choqué, le fils s’est donc tourné vers son grand-père maternel.

Ce dernier a accueilli Chad et a pris l’initiative de transmettre un message à sa fille, la mère du l’enfant. Depuis, la lettre a suscité la réaction de plusieurs internautes dans les quatre bouts du monde.

Découvrez ci-dessous la lettre du grand-père de Chad avec sa traduction.

« Chère Christine,

Je suis déçu de toi, ma fille. Tu as raison lorsque tu dis que « Quelqu’un dans la famille nous couvre de honte », mais tu n’as pas compris de qui il s’agit.

De jeter Chad à la rue simplement parce qu’il t’a dit qu’il était gay est la seule véritable « abomination ». Un parent qui renie son enfant est ce qui est « contre-nature ».

La seule chose intelligente que je t’ai entendue dire dans cette histoire, c’est que tu « ne l’as pas élevé pour qu’il devienne gay ». Bien sûr que non. Il est né comme ça et n’a pas non plus choisi cette caractéristique que le fait qu’il est gaucher.

Toi, par contre, tu as fait le choix d’être blessante, étroite d’esprit et réactionnaire. Donc, puisque nous en sommes à renier nos propres enfants, je crois que je vais prendre un instant pour te dire au revoir.

J’ai maintenant un enfant fantastique de qui m’occuper, et je n’ai pas de temps à consacrer à une fille sans-cœur comme toi.

Si tu réussis un jour à retrouver ton cœur, appelle-nous.

– Papa »