Voici ce qui se passe lorsque vous mettez de la sauge dans votre soupe – Recettes en Famille

Voici ce qui se passe lorsque vous mettez de la sauge dans votre soupe

by Emma

La sauge est un excellent arome pour agrémenter la saveur de votre soupe. Mais en plus, cet ingrédient recèle des bienfaits bien plus puissants qu’on ne le pense. Continuez à lire pour découvrir ces vertus.

Rite de purification

Les pontifes attribuent à la sauge la vertu de résurrection. Les Amérindiens quant à eux, estiment que la sauge purifie l’âme. Les chamanes l’utilisent pour repousser les esprits parasites avant une cérémonie.

Somme toute, c’est une grande prêtresse de la purification reconnue mondialement. Les Européens s’en servent pour chasser les esprits démoniaques en le lançant sur la cave des sorcières.

Lors du ravage de la maladie quatre bandits, elle s’avère efficace pour freiner l’épidémie. Ils avaient avoué qu’ils utilisaient du vinaigre de sauge avant de commettre chaque infraction.

Selon une anecdote égyptienne, la sauge influerait favorablement à la fertilité des femmes qui ont survécu à une épidémie dévastatrice de peste. Le but étant de repeupler la ville décimée à ce moment.

Une chose est sûre, la sauge éparpille sa magie un peu partout. Les scientifiques reconnaissent unanimement que la sauge est dotée d’une capacité guérisseuse qu’on vous livre sans tarder.

La sauge est dotée de pouvoir antioxydant

Dans le cadre d’une recherche réalisée sur 7 plantes, dont la sauge, celle-ci a remporté haut la main la capacité antioxydant la plus culminante. Elle est donc plus riche que le basilic et le romarin et même plus que le persil.

Pour une bonne digestion

C’est un allié tonifiant et stimulant imbattable grâce à sa teneur en acide rosmarinique. Ce dernier est tout de même présent dans les romarins. Si vous souffrez de complication à la digestion, pensez à la sauge après chaque repas. Des organes vitaux comme le foie, l’intestin et l’estomac bénéficient de ses vertus contre les douleurs. Nos aïeux avaient l’habitude de mâcher une feuille de sauge après un plat copieux pour une meilleure digestion.

Alliée des convalescents

Il arrive de ne pas pouvoir se remettre d’une maladie. La sauge est à votre rescousse ! En cas de fatigue incessante, la sauge permet de donner un coup de fouet à votre organisme. De plus, elle agit en remède contre les dépressions ou le manque d’appétit mais aussi contre la fièvre et les sueurs en abondances.

Meilleure amie des femmes

La sauge est dotée d’une capacité œstrogénique tout en apaisant les maux hormonaux. C’est une amie idéale des femmes lors de la ménopause. La sauge assiste le corps féminin à s’adapter aux changements subis par le corps. En outre, elle réduit les bouffées de chaleur et la déprime tout en éliminant les vertiges.

Chez les femmes en âge de procréation, la sauge stimule la venue des règles dans le cas d’aménorrhée, mais elle favorise également la fécondité. En période de gestation, notamment à la fin de grossesse, cet ingrédient naturel contribue à déclencher l’accouchement car elle diminue le taux de progestérone.

Attention ! Les femmes allaitantes doivent éviter de prendre la sauge au risque de perturber la montée de lait. Elle est tout de même déconseillée dans le cas d’hyperœstrogénie.

Et l’Alzheimer

La sauge aurait des capacités à booster les capacités cognitives en limitant le taux d’anxiété, à en croire à une recherche. En sus, elle contribuerait à améliorer l’humeur et à maintenir une meilleure capacité mémorielle.

Avec un symptôme modéré d’Alzheimer, 60 gouttes de sauge, notamment d’extrait alcoolique, par jour permettrait d’améliorer l’état du patient. Le traitement est à réaliser en une durée de quatre mois.

Comme on dit : « Qui a de sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ». Les Provençaux le savent pertinemment, raison pour laquelle la sauge est présente dans plusieurs plats.

Découvrez cette recette de soupe provençale

Si vous ne savez pas par où commencer, voici une recette idéale à intégrer dans vos menus quotidiennes. En plus, les ingrédients utiles sont faciles à trouver alors que le plat est sûr de ravir vos papilles !

La liste de courses pour 4 personnes :

  • 2 kg de courge musquée de Provence ou Butternut ;
  • 2 oignons de taille moyenne ;
  • 1,5 litre de bouillon de poule ou de bouillon de légume ;
  • 1 branche de romarin ;
  • 16 feuilles de sauge fraîche ;
  • 4 gousses d’ail ;
  • de l’huile d’olive ;
  • sel et poivre.

Otez les pelures et les grains des courges. Découpez en cubes et faites de même aux oignons. Ensuite, dans une grande casserole, chauffe un peu l’huile d’olive et faites revenir les sauges durant une petite minute. Retirez les feuilles de sauge et gardez l’huile parfumée. Versez-y l’oignon et le romarin. Assaisonnez de sel et poivre avant d’ajouter l’ail. Faites revenir à feu doux durant une dizaine de minutes en remuant régulièrement. Versez le bouillon et la courge et retirez le romarin de la casserole. Laissez mijoter durant 40 minutes et mixez au blinder une fois cuit. Ajoutez de la crème fraiche ou de la sauce soja.

Bonne dégustation !

Autres techniques de préparation de la sauge

Une infusion

Préparez une infusion avec quelques feuilles de sauge, soit 15 à 20 gr de sauge pour un litre d’eau. Laissez infusez durant une dizaine de minutes. Il est conseillé de boire une tasse de cette infusion après chaque repas. Une tasse avant de joindre le lit évite les transpirations nocturnes.

Une décoction

Il vous faut 100 gr de sauge pour un litre d’eau. Mettez à ébullition durant 5 minutes avant d’infuser pendant une dizaine de minutes et utilisez en pommade pour éliminer les ulcères et d’autres troubles cutanés.

Un bain

Vous aurez besoin de sauge préparée en décoction. Versez dans l’eau de bain pour profiter de ses propriétés antidouleur. Cette pratique est vivement conseillée aux personnes qui endurent des rhumatismes.