Voici ce que la science a à dire sur un enfant de deux ans jugé « insupportable » – Recettes en Famille

Voici ce que la science a à dire sur un enfant de deux ans jugé « insupportable »

by Emma

La « phase du non » ou « terrible two » est une période compliquée pour les parents avec un enfant de deux ans. Le problème n’est pas l’enfant en personne. La raison, c’est parce qu’il apprend à vivre comme des grands. Les pleurs, les cris et les crises sont tout à fait normaux. On vous en dit plus.

Si vous avez déjà entendu parler de cette phase assez particulière, vous comprenez alors les faits. Mais ce n’est pas un phénomène sur lequel il faut s’inquiéter en parlant d’un enfant de deux ans.

Un enfant de deux ans devine ce que les parents pensent de lui

Selon une recherche menée par Sara Valencia Botto, à l’American Psychological Association, un enfant de 2 ans se préoccupe réellement de ce que pensent ses parents.

« Nos recherches suggèrent qu’à 24 mois, les enfants comprennent que leur comportement peut être évalué positivement ou négativement par les autres », peut-on lire.

Un enfant de 2 ans ressent une part de responsabilité sur ce qui arrive

Lorsqu’un événement particulier se passe dans la famille, notamment un divorce, une maladie ou encore décès, l’enfant, à deux ans, pensera que c’est en quelque sorte, de sa faute. Vous comprenez maintenant pourquoi un enfant de deux ans pense toujours qu’il est responsable lorsque ses parents divorcent ou lorsqu’un membre de la famille est malade.

Un enfant de deux ans apprend à explorer le monde

Lors de l’étude menée par Anna Waismeyer, chercheuse à l’Institute for Learning and Brain Sciences de l’Université de Washington, elle a comparé des enfants âgés de deux ans à des grandes personnes qui découvrent un environnement qui ne lui est pas familier. C’est comme un adulte qui visite un pays étranger.

L’experte conclut,

« Ils parlent juste assez pour se déplacer, mais ils ne savent pas encore réellement ce qu’il y a là-bas. Tout est vraiment nouveau et excitant. Ils explorent simplement, apprennent les coutumes culturelles, comment le monde fonctionne et comment parler aux gens ».

Un enfant de deux ans appréhende beaucoup plus de choses qu’on ne le pense

A deux ans, un enfant comprend très bien plusieurs choses, même s’ils ne peuvent pas encore manifester leur perception des choses.

Un enfant de deux ans ne considère pas ses faux pleurs comme une manipulation

Toujours selon la même source, l’enfant peut faire semblant de pleurer, alors que c’est en cas aucun cas une manière de vous leurrer. La raison, c’est parce qu’il a appris qu’en pleurant, il peut obtenir ce qu’il veut. « Pour tromper quelqu’un, vous devez avoir l’intention de lui donner de fausses connaissances. »

Un enfant de deux ans assimile beaucoup d’informations

Ne vous attendez pas à ce que l’enfant dise des mots vulgaires si vous ne sortez que de bonnes paroles. C’est simplement parce qu’un enfant de deux ans est une véritable éponge à informations. Si votre enfant demande sans cesse « pourquoi? », les spécialistes conseillent d’y répondre du mieux que vous le pouvez, pour qu’il puisse rassembler autant de choses que possible.

Un enfant de deux ans développe un caractère propre à lui

Selon les idées reçues, les enfants adoptent tous les mêmes comportements. Détrompez-vous, chacun d’entre eux développe un comportement qui lui est propre.