Voici 8 positions d’étirements de tous les muscles de votre corps – Recettes en Famille

Voici 8 positions d’étirements de tous les muscles de votre corps

by Emma

Après vos séances de sports, modérée ou intensive et quel que soit le moment de la réalisation, il est indispensable d’étirer les muscles. Cette pratique consiste à détendre les raideurs musculaires tout en octroyant plus de souplesse à l’ensemble de votre organisme. Le point clé est de connaitre les muscles à étirer et d’éviter les faux mouvements. Passons en revue les astuces dédiées aux étirements musculaires.

Les étirements de chaque muscle ne sont pas forcément pareils. Ce qu’il faut retenir c’est sa contribution à fluidifier le flux sanguin, à mouvoir les articulations tout en prévenant des maux ou des blessures. Grâce à ces 8 images qui représentent des postures différentes, vous saurez quel muscle relaxer pour tel ou tel mouvement, notamment les plus inaccessibles.

  1. L’étirement du chameau

Pour travailler le grand muscle droit de l’abdomen et les obliques externes, pratiquez ce geste. Par ailleurs, cet étirement est préconisé aux individus déjà dotés d’une meilleure souplesse puisque les débutants pourront ressentir des douleurs. Commencez par vous mettre assis sur les genoux. Mettez les mains vers l’arrière, sur la plante des pieds et en même temps, poussez vos hanches vers l’avant. Détendez-vous et ne mettez aucune tension sur la colonne lombaire. Pour les personnes qui endurent un problème relatif au cou, gardez la tête haute pour ne pas la faire tomber en arrière.

  1. Le large pli avant 

C’est la posture idéale pour éviter les adducteurs. Commencez par vous asseoir au sol et pliez les genoux. Gardez votre dos bien droit et relâchez lorsque vous ressentez les douleurs aux muscles. En outre, vous pouvez poser vos jambes tendues au sol, de part et d’autre du bassin. Courbez doucement votre dos pour atteindre vos pieds avec les deux mains. Durant quelques secondes, tirez un peu sur vos pieds afin d’étirer les mollets et relâchez.

  1. L’étirement de la grenouille

Il s’agit d’une autre méthode qui ciblent les adducteurs tout en mettant une légère pression aux genoux. Par ailleurs, l’étirement de la grenouille permet une extension de l’aine profondément. Comment le réalisez ? Installez-vous sur une surface douce. Adoptez une position sur les mains et sur les genoux et d’écarter tout doucement les genoux le plus loin que possible. Etirez les hanches vers l’avant et vers l’arrière pour fluctuer l’intensité de l’étirement.

  1. La fente latérale large

Lorsque vous effectuez la fente latérale large, les adducteurs sont sollicités. Pour ce faire, mettez vous debout et écartez vos jambes. Par la suite, placez les deux mains sur votre pied droit et pliez en même temps, le genou. Gardez cette posture en laissant la jambe gauche bien droite. Changez de direction et réitérez le même mouvement.

  1. L’étirement du papillon

C’est un mouvement qui permet d’étirer l’ensemble de vos adducteurs. Pour ce faire, installez-vous au sol et collez la plante de vos pieds. Ensuite, écartez les jambes le plus que possible de manière à ce que les genoux atteignent le sol. Au fur et à mesure que  vous rapprocheriez les pieds de votre corps, les muscles de l’aine seront de plus en plus étirés. En éloignant les pieds du corps et en arrondissant un peu le buste, vous pourrez étirer les muscles dorsaux.

  1. L’étirement de l’avant-bras

C’est l’étirement idéal pour détendre les muscles des avant-bras. Pour ce faire, réalisez une rotation de l’épaule vers le bas, puis vers le dos. Soulevez votre bras vers l’avant et tenez-le bien droit. Ensuite, faites pivoter le poignet et exercez  une pression sur le dos de votre main pour que la pression soit tout de même exercée sur le muscle de l’avant-bras. Il en est de même avec l’autre bras.

  1. La flexion latérale du cou

Le but est d’étirer le muscle du cou connu sous le nom de muscle sterno-cléido-mastoïdien. Commencez par étirer votre cou le plus que possible et tentez de mettre l’oreille droit sur l’épaule du même côté. Evitez toutefois d’écraser la colonne cervicale. Il est conseillé de réaliser le même mouvement avec la cheville gauche.

  1. La rotation et l’étirement du cou 

La rotation et étirement du cou est une autre alternative qui contribue à étirer le muscle du cou. Pour ce faire, réalisez des mouvements circulaires avec votre cou en gardant le menton un peu haut. Baissez la tête vers le côté gauche tout en exerçant une légère pression sur celle-ci. Vous pouvez utiliser la main gauche pour l’effectuer. Gardez la même posture durant quelques secondes avant de relâcher et réitérez le même étirement dans le sens inverse.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend