Utah : Le ministère des transports a conçu un viaduc spécialement pour les animaux – Recettes en Famille

Utah : Le ministère des transports a conçu un viaduc spécialement pour les animaux

by Emma

Les animaux qui fréquentent des autoroutes sont particulièrement dangereux. Ils peuvent subir des préjudices mais c’est également le cas des automobilistes. Pour baisser le taux des accidents de route, la Division des ressources fauniques de l’Utah a mis en place une technique particulière. Cette dernière permet d’ailleurs de préserver la faune du ce territoire.

Cette décision salvatrice a été prise établie en 2018 car l’Interstate est très fréquentée. A cet effet, un viaduc a été mis en place pour que les animaux de Parley’s Canyon puissent la en toute sécurité. La passerelle est recouverte de graviers et de rochers, avec de troncs d’arbres sur l’allée.

En général, les animaux ont besoin d’assez de temps pour s’adapter à une nouvelle habitude. De même ils nécessitent aussi d’un intervalle de temps avant de s’habituer à un environnement nouvel. Selon les responsables de la faune, il faut plusieurs années avant d’utiliser le pont. Heureusement que les animaux ont rapidement appris la leçon, alors ils ont utilisé le pont plus tôt qu’on le pensait.

Une caméra cachée installée sur le pont permet au ministère des Transports de l’Utah et l’Université d’État de l’Utah de surveiller les animaux. Ils sont surpris de découvrir le nombre de bêtes qui fréquentaient le viaduc en 2020.

Comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous, plusieurs espèces traversent le pont en toute sécurité. Les images montrent des cerfs, des orignaux, des ours, des ratons laveurs, des porcs-épics, des écureuils mais aussi des lynx roux.

« Comme vous pouvez le voir, la 2e année de ce viaduc a réussi à aider la faune à migrer en toute sécurité sur l’Interstate 80 très fréquentée et à aider les automobilistes à être beaucoup plus en sécurité également. » peut-on lire dans une publication Facebook de la Division des ressources fauniques de l’Utah.

Cette initiative a connu un franc succès. Ainsi, six passages et clôtures supplémentaires pour les animaux ont été construits sur les routes migratoires des animaux de l’Utah deux ans plus tard. Le viaduc pour la faune a sans doute sauvé des vies même s’il n’existe pas de nombres exacts. Un minimum de réflexion peut faire la différence.