Une vague de solidarité pour cette maman désespérée qui a fait appel à des dons – Recettes en Famille

Une vague de solidarité pour cette maman désespérée qui a fait appel à des dons

by Emma

Lorsqu’on aide les autres, C’est le fruit d’un choix noble que l’on puisse offrir à autrui dans la vie. Même les gestes jugés anodins peuvent être grandiose pour les autres qui sont dans le besoin. La multiplication de ces gestes bénins peut transformer carrément toute une vie, voire sauver les autres. L’union de nombreuses personnes pour faire le bien et des choses formidables peuvent se manifester. Parfois, nous prenons pour acquis la prépondérance de l’unité dans le sens d’aider une personne en détresse. Tout ce qu’on demande c’est un peu plus de considération pour son prochain afin d’entamer des actes de charité, pour un monde plus humain et meilleur.

Adriana Alves, de Cajazeiras, dans l’État de Paraìba situé au Brésil, est une femme qui a connu la solidarité émouvante de l’humanité. A l’heure actuelle, une grande majorité des Brésiliens peinent à survivre au quotidien.

Maman de 4 enfants, Adriana est la mère de quatre jeunes enfants, dont seulement trois d’entre eux vivent avec elle car le plus petit vit avec sa grand-mère. L’aîné des enfants est âgé de 9 ans. Le mari d’Adriana travail en tant que collecteur de matériaux réutilisables et recyclables pour nourrir la famille. Cette dernière doit vivre dans une cabane presque vide et infestée de rongeurs. Tous les membres de la famille dorment sur des matelas installés au sol, ce qui favorise davantage la formation de diverses maladies.

Pour acheter des vivres, la famille perçoit une somme de 250 réals brésiliens venant de la Bolsa Familia, un programme d’aide financière spécifique aux familles brésiliennes les plus démunies. Il est difficile de servir des repas chaud sur la table lors du déjeuner. Quotidiennement, la mère ne peut qu’offrir du riz simple et un demi-paquet de couscous. Ils n’ont même pas d’eau potable lorsqu’ils ont soif. Il n’y a que de l’eau du robinet, chose pour laquelle l’un d’entre les enfants a été hospitalisé.

Cette condition de vie rend le rêve d’Adriana impossible alors qu’elle estime octroyer des bases solides pour les petits.

Factures non payées, ressource faible, la famille n’avait pas d’autre choix que de les laisser s’entasser. Ce qui reste à faire c’est de survivre avec la limite de revenus perçu régulièrement. Il s’agit d’un stade de plus en plus insupportable, d’autant plus pour les enfants. Adriana a alors décidé de faire un pas puisqu’elle craint de l’avenir de ses derniers. Tout ce qu’elle a su faire c’est de tenter de toucher le cœur des gens et elle a fait appel à des dons.

C’est à l’occasion du programme Olho Vivo du portail Diário do Sertão que la mère a lancé l’appel. Résultat ?  Des milliers de gens ont vu les larmes de la femme en tenant son plus jeune fils dans ses bras. Elle fond en larmes lorsqu’elle a demandé de l’aide et en même temps elle redoute que ses enfants ne meurent de faim. Les spectateurs ont été atteints de la médiocrité de leur vie en regardant les images de sa maison. Cette initiative a heureusement fait écho et la vie de la famille d’Adriana a changé grâce à la conscience des gens.

L’histoire d’Adriana a été retransmise une seconde fois sur le média. Le visage attristé devient alors heureux et content tout en étant reconnaissant envers tous les gens qui ont fit preuve d’empathie et de générosité. Ils avaient concouru à l’amélioration du mode de vie de cette famille. Dorénavant, la famille d’Adriana bénéficie de nourritures suffisantes et de nouveaux lits pour dormir la nuit. Ce n’est pas tout, leur maison est actuellement équipée d’une cuisinière pour faire à manger, de bouteilles de gaz, d’un buffet et même d’un réfrigérateur afin de garder les aliments au frais.

En se référant à cette histoire, nous savons à quel point la vie d’une personne peut transformer grâce à un peu de geste humaniste, l’une des valeurs les plus dignes dans ce monde.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend