Une quarantaine enceinte de triplés accouche de quadruplés – Recettes en Famille

Une quarantaine enceinte de triplés accouche de quadruplés

by Emma

Dans la vie de couple, l’attente d’un enfant est et restera toujours l’une des plus merveilleuses choses qui puissent arriver. Entre euphorie et surprise, les deux parents partagent une expérience exceptionnelle, d’autant plus s’il s’agit de grossesse multiple.

Grossesse multiple en France

C’est rare d’accoucher de trois bébés d’un coup. En France, on enregistre 200 naissances de triplés chaque année contre 8000 naissances pour les jumeaux.

Exceptionnellement, les nouveau-nés qui dépassent le nombre de trois restent rarissimes. En réalité, la chance de donner naissance à de quadruplés ou de quintuplés est de 1 sur 41 millions. L’avancée de la science favorise davantage la fertilité, chose qui contribue à booster les chances d’une naissance multiple.

Les naissances multiples ne sont pas exclusivement par voie naturelle car il y a des parents qui ont recours à des procédés artificiels ou à des recours indirects de fécondation. L’exemple le plus courant est la fécondation dite « in vitro ».

En 1989, la France a connu son premier cas de sextuplés et celui-ci reste le record dans ce domaine. Cependant, on a remarqué une baisse considérable de ce phénomène pour plusieurs causes, notamment la prévention médicale plus drastique quant aux cas de grossesse à haut risque.

Naissance multiple : Quels risques ?

A la base, la naissance est un heureux événement, mais il n’en reste pas moins que le risque pour la future maman et les bébés. Chez une naissance multiple, le risque est plus présent que pour une grossesse normale. Dans ce sens, les grossesses gémellaires exigeant un suivi médical obligatoire et encore plus pour les triplés, quadruplés ou plus.

La prématurité est l’une des plus gros risques tout en sachant que pour une grossesse gémellaire, la probabilité est de 50% pour que les bébés naissant peu après leur 7 mois de croissance. Quant aux grossesses plus nombreuses, le risque est de 100%. C’est parce qu’un accouchement prématuré engendre généralement une hospitalisation immédiate des nouveau-nés ou même à des décès périnataux.

Nécessité de soutien psychologique

Malgré l’euphorie qui traduit l’attente des nouveaux-nés, en général, l’impact est toutefois mitigé. Heureusement que des associations mettent à disposition de ces mères en devenir des moyens de soutien psychologique qui les accompagnent tout au long de leur aventure. Ces dispositifs les aident également à combattre l’angoisse susceptible de prendre le dessus en sachant qu’à un certain temps, ces mères sont envahies par l’inquiétude et le manque de confiance en soi.

Une femme de 42 ans des triplés mais pas que

Mère d’une fille de 10 ans, la maman au nom de Kimberly Fugate ne pensait plus pouvoir tomber enceinte. Mais le destin en a décidé autrement. Le résultat de l’échographie était bien clair car le médecin lui a annoncé qu’elle accouchera de triplés.

Les deux parents étaient tous conscients qu’une grossesse multiple à cet âge pourrait être à l’origine de complications. Cette situation peut mettre en péril la vie de la maman mais également de ses petits. Néanmoins, la famille était  beaucoup plus préoccupée à préparer l’arrivée de ces trois nouveaux membres que par l’angoisse de ce qui pourrait attendre les parents. Kimberley et son partenaire ont même déménagé avec leur fille pour s’apprêter à cet événement incroyable.

Une grosse surprise

Le jour J arrivé, et donc après 9 mois d’attente, la maman a eu ses contractions. Tout a commencé tôt dans la journée et après des heures de douleurs, la maman de 42 ans a pu tenir ses trois bébés dans ses bras.

Mais soudainement, le médecin s’est exclamé : « encore une paire de pieds ! » Personne ne s’y attendait.

Cette affirmation a ébahi tous les gens qui étaient présents dans la salle d’accouchement. Craig et Kimberley n’étaient pas rentrés à la maison avec trois bouts de chou mais quatre.

Personne ne s’y attendait, même pas le médecin. Apparemment, un des bébés n’était vraiment pas visible, il s’est caché derrière sa sœur lors de l’échographie.

D’une extrême rareté, la naissance de quadruplés par voie naturelle n’a qu’une chance sur 729 000. Le cas de cette famille est d’autant plus particulier parce qu’il s’agit de quadruplés qui se ressemblent complètement.

Kimberley s’émut : « je suis sans doute la mère la plus bénie au monde ! »

Cette histoire est véritablement extraordinaire. Les faits brisent tous les logiques de la science car cette mère chanceuse avait, statistiquement parlant toutes les raisons de ne pas tomber enceinte, encore moins de quadruplés. Voilà une autre preuve vivante que la nature est bien capable de nous surprendre de la plus belle manière qui puisse exister, quoiqu’on en dise.