Une possibilité de retour au confinement total en France selon le président de la république – Recettes en Famille

Une possibilité de retour au confinement total en France selon le président de la république

by Emma

Aux temps des crises sanitaires, plusieurs victimes en pâtissent et le virus poursuit de ravager certains pays dans le monde. Pour la France, au début des premiers cas recensés, le territoire a été soumis sous confinement général en une durée de huit semaines afin de réduire au maximum la propagation du virus mortel. Si le gouvernement a relâché progressivement cette mesure draconienne le 11 mai, le président de la République Emmanuel Macron, lui-même envisage un reconfinement total à venir au vue de la situation encore bouleversante. L’information est tirée d’une interview que celui-ci a entreprise avec les journaux locaux et relayée par BFMTV.

Le confinement a été vraiment nécessaire si la France a pu baisser le nombre de cas avérés au coronavirus. Toutefois, le virus, toujours omniprésent est susceptible de taper fort si la population se laisse emporter par la vie est les déplacements fréquents du quotidien, sans respecter de manière minutieuse les mesures sanitaires préétablies. Sans prudence, le pire risque de revenir selon Les Echos.

Le déconfinement avait comme trois principes dont : « Protéger, tester, isoler », accompagné des gestes barrières à prôner ainsi que les distanciations sociales et le fait de devoir porter un masque dans les lieux bandés comme dans les transports publics et les centres commerciaux.

En plus de cela, la population est appelée à rester prudente puisque le virus est toujours en circulation.

« Il ne faut rien exclure »

C’est ce qu’a répondu Emmanuel durant son interview avec les quotidiens régionaux y compris : La Montagne. Dans ce sens, le président invoque par la même occasion : « Nous ne sommes pas sortis de la crise sanitaire, mais de sa phase la plus aiguë ». Ensuite il a poursuivi : « L’objectif est de tout faire pour l’éviter. Quant à savoir s’il faut s’attendre à une ré-accélération de la circulation du virus, je ne sais pas. Nous ne savons pas tout, mais nous nous préparons à tout. »

Durant sa déclaration, il a mis en exergue que l’Hexagone est encore en état d’alerte et qui requiert de la sensibilisation quant à la prévention contre le coronavirus. « Dans certains territoires comme Mayotte ou la Guyane, le virus circule encore activement. Nous devons donc rester mobilisés et solidaires avec nos territoires ultramarins » a rappelé le cher d’Etat.

Le gouvernement se prépare à tout, donc d’une deuxième vague épidémique en France afin de ne pas endurer à nouveau des pertes humaines.

Une recrudescence épidémique qui appelle à un reconfinement de plusieurs pays

Des pays sont submergés de nouveau par la Covid-19, raison pour laquelle, les gouvernements respectifs reviennent à leur décision. Pour le Catalogne, dans la zone de Lerida, 200 000 personnes ont été remises en confinement. Ainsi, le chef d’Etat Quim Torra déclare : « Nous avons décidé de confiner la zone del Segria sur la base de données qui confirment une croissance très importante du nombre de contagions de Covid-19 ».

Ce n’est pas le seul pays à revenir en confinement total mais aussi le Chine, l’Italie se sont retrouvés dans la case départ. Le pays d’origine du coronavirus, dont sa capitale : Pékin s’est réadapté aux principes de confinement. Et vers la fin du mois de juin, 500 000 chinois se sont isolés chez eux.

D’ailleurs, dans le territoire italien, le quartier dans le Sud du pays à Mondragone a été remis en confinement.

Quant à l’Allemagne, le pays n’en demeure pas une exception. Et pour cause, le gouvernement allemand a pris l’initiative de mettre en vigueur un second confinement dans le canton Gütersloh où on compte environ 1 500 patients du coronavirus, plus précisément de l’abattoir européen Tönnies.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend