Une nouvelle arnaque que la gendarmerie a constatée depuis l’arrivée du coronavirus – Recettes en Famille

Une nouvelle arnaque que la gendarmerie a constatée depuis l’arrivée du coronavirus

by Emma

Après que le nouveau coronavirus ait été qualifié par l’OMS comme une pandémie, elle fait des victimes par contamination, mais aussi des autres victimes qui ne sont pas infectés. Le journal Le Monde avait publié qu’en France la contamination a atteint 2200 personnes, mais on n’est toujours pas au bout de nos surprises à cette heure-ci. Il y a maintenant des faux désinfecteurs de maisons, des faux gels désinfectants, et les arnaques se multiplient. C’est pour mettre en garde les Français que  l’autorité informe la  population. En Gironde, la gendarmerie envoi des messages sur les réseaux sociaux pour les escrocs, qui veulent profiter de tout et de n’importe quoi. L’information a été relayée par le Figaro.

La gendarmerie de la Gironde n’a pas peur de pointer du doigt les arnaqueurs, qui profitent du désarroi de la population, à cause de l’expansion du coronavirus partout en Europe. Avec un avertissement qu’ils clament haut et fort, le message de la gendarmerie est qu’un : “faux employé communal propose de désinfecter les habitations suite à l’épidémie de Coronavirus”.

Une arnaque très inventive

Les autorités préviennent tout le monde que cette arnaque est très bien organisée. En effet, ils sont très bien organisés, ils sont même vêtus d’uniforme des désinfectants, pour duper tout le monde. Il faut que les personnes âgées soient sur leurs gardes, face à la confiance aveugle que ces derniers peuvent apporter à l’encontre des démarcheurs.

Le Figaro relate les faits, en informant que les victimes pouvaient subir des conséquences délabrant s’ils tombent dans leurs pièges. Leurs façons de faire est la suivante : les escrocs arrivent avec des pulvérisateurs pour soit disant désinfecter, ils vont après vous facturer à un prix déraisonnable comme 1500 Euros. Si la victime refuse de payer, les conséquences seront lourdes, puisqu’ils sont déjà dans la maison. Ainsi la vigilance est le mot d’ordre, car cela pourrait aussi s’avérer que les malfaiteurs inspectent ainsi la maison, pour un cambriolage éventuel.

Des méthodes rusées

Cette observation de la gendarmerie à la Gironde n’est pas le seul, car d’autres personnes dans d’autres régions ont aussi constaté des arnaques.

Cette fois ci nous sommes dans la région de l’Ain, les faits ont été relatés par France 3. Pendant le stress de tout le monde pour se procurer un masque, on a constaté qu’il y avait des masques dont la date de péremption a été falsifiée. Le responsable de ces méfaits a été arrêté, et selon ces dires, il était encore sur un projet de mettre sur le marché plus de 90 000 masques, à la valeur de 70 000 Euros.

Par ailleurs, il y avait aussi des entreprises privées qui voulaient duper les gens de la Loire. Ces derniers ont proposés de faire des dépistages rapides du Covid-19, alors que cette tâche a été dédiée exclusivement aux CHU bien précis.

Les mesures à prendre face à ces arnaques :

Ainsi la décontamination est seulement une des types d’arnaques que les malfaiteurs ont trouvés, et qui se propagent dans toutes les régions de la France. D’après RTL, il y a aussi une augmentation folle des valeurs des produits désinfectants. D’après la start-up étatique Signal Conso, pour la régulation des concurrences, la sécurité et la protection des consommateurs.

La BFM TV a aussi mis en exergue les mesures prises par Signal Conso, face à plusieurs fraudes et arnaques qu’ils ont constatées. Ces derniers sont des problèmes de prix élevées de masques, gel hydro alcoolique, des publicités mensongères…

D’après Fatou Diallo, la responsable du service national des enquêtes de la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes : “Nous avons fait déréférencer des milliers de produits depuis la semaine dernière”.

On a aussi vu sur les ventes en lignes des problèmes tels que, le Huffington Post a déclaré : les mesures prises par certains sites de revente de produits tels qu’Amazon et Ebay, inquiétés par la saisie de documents financiers. Entre autre, Amazon est aussi un militant dans cette lutte contre les fraudes. Il lutte contre l’augmentation des prix des produits pour la prévention du coronavirus, et aussi il va supprimer toute annonce d’un éventuel traitement mensonger.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend