Une mère de famille a accouché de deux jumeaux avec des couleurs de peaux différentes – Recettes en Famille

Une mère de famille a accouché de deux jumeaux avec des couleurs de peaux différentes

by Emma

La maman est restée bouche bée après la naissance de ses jumeaux. Les deux avaient des tons de peau différents. Découvrez le déroulé de l’histoire.

Chantelle reçoit souvent cette question : “est-ce que ces deux bébés sont tous les siens ?”. D’autres lui demandent si Ayon et Azirah étaient vraiment des jumeaux.

À l’hôpital de Nottingham City, le jour de naissance des jumeaux, Ayon, le fils, avait une peau claire avec des yeux verts et Azirah, la fille de son côté, avait une couleur de peau plus foncée et des yeux marrons.

Selon une recherche britannique, c’est un cas rarissime. Les scientifiques affirment que les couples interraciaux qui attendent des jumeaux ont 1 chance sur 500 que leurs enfants naissent avec des tons de peau différents.

Selon Chantelle, Azirah a une couleur de peua plus foncée. Le bébé doit cela à son grand-père maternel originaire du Nigeria et à son père Ashton à moitié jamaïcain.

Comme l’affirme l’infirmière auxiliaire, elle a l’air blanche, sauf qu’elle est métisse car elle a un grand-père maternel nigérian et un père à moitié jamaïcain et à moitié écossais.

Chantelle, maman de trois enfants, déploie que les jumeaux ne paraissaient pas trop différents le jour de l’accouchement. Mais, au bout de quelques semaines, la peau d’Azirah est devient de plus en plus foncée.

Les deux jumeaux ont des personnalités « totalement opposées » mais ils semblent très bien s’entendre.

Chantelle affirme lors d’un interview : « Azirah était légèrement plus foncée à la naissance, mais on ne pouvait pas vraiment le dire. Maintenant, au fil des semaines, elle est arrivée au point où elle a la peau plus foncée que son père. »

Les deux jumeaux nouent un lien très fort malgré leur différence très accentuée.

Les proches qui rendent visite aux jumeaux n’arrivent pas à y croire car chaque semaine, la différence est de plus en plus avérée.

Azirah est très décontractée et paisible, alors qu’Ayon, il est plus attentionné. Les deux jumeaux tissent un lien unique et désormais, lorsqu’ils se regardent, ils sourient de plus en plus.

« Je pense qu’ils vont rester comme ça. Je pense que leurs cheveux seront différents aussi, affirme la maman. Puis de poursuivre : Azirah aura les cheveux épais et bouclés et ceux d’Ayon seront complètement différents. Vous pouvez déjà sentir la différence de texture. »

Au moment de leur sortie dans les lieux publics, Chantelle explique que les jumeaux attirent l’attention. Les gens pensent que les jumeaux n’ont pas le même père, plaisante-t-elle.

Les entourages réagissent en disant : « oh mon dieu, ils semblent totalement différents ». Les autres lui ont même demandé si les bébés étaient tous les deux à elles.

La couleur de peau et le gène

La couleur de la peau fait partie d’un bon exemple d’influence génétique. La couleur obtenue résulte de la quantité de mélanine qui compose les cellules cutanées. Il s’agit d’une quantité prédéterminée par le schéma génétique de chaque cellule.

Selon un rapport scientifique, il existe plusieurs couleurs de peau, appelées phénotypes qui vont de la peau noire, brun foncé, brune, brun clair à peau blanche. Chaque expression de mélanine impacte de manière cumulative le ton de la peau d’une personne. Si le taux de mélanine dans les gènes de chaque parent est élevé, la personne aura alors une teinte foncée. Effectivement, la couleur de peau d’un bébé sera influencée par la quantité prédominante de mélanine chez ses ascendants.

Néanmoins, des parents avec une peau foncée peuvent donner naissance à un enfant avec une peau plus claire, ou l’inverse si leurs propres parents ou grands-parents ont une peau plus claire qu’eux.

Share to your social media accounts!

Send this to a friend