Une maladie de foie s’extériorise par des indications sur le corps – Recettes en Famille

Une maladie de foie s’extériorise par des indications sur le corps

by Emma

Plusieurs types de glandes se trouvent dans le corps humains, y compris le foie. Ce dernier contribue au bon fonctionnement digestif, un rôle de sécréter la bile, régule le processus métabolique et évacue les radicaux libres qui compromettent le bien-être. Le sang traverse très fréquemment cette glande. En addition, le foie est garant de plusieurs processus du corps, et lorsque d’éventuelles pathologies lèsent cette glande, les séquelles sur le corps ne sont pas minimes. Découvrez les signes que le foie et à mal afin de remédier.

Lorsqu’on adopte un mode de vie mal sain ou encore une ration alimentaire déséquilibrée, des répercussions sur l’organisme se reflètent. Comme l’et le foie quand on ne prête pas attention aux éventuels risques. A terme, des conséquences irrémédiables peuvent survenir, raison pour laquelle, il est indispensable d’être attentif aux alertes du corps lorsqu’il perçoit des désagréments. Si on prend des mesures de précautions hâtivement, ce serait plus facile de dévier les cas mortels.

Les symptômes que le foie est à mal

La santé en pâtit lorsque un désagrément lèse une ou plusieurs de nos organes, notamment le foie. Mais pour harponner les pathologies imminentes, il serait judicieux de repérer les signes alertant. Les afflictions qui lèsent le foie  ou de troubles hépatiques représentent des signes similaires. Selon le Pr Patrick Marcellin, hépatologue, 8 symptômes alertent lorsqu’un désagrément menace le foie, ce sont :

  1. L’ictère

Communément connu comme le signe d’un trouble hépatique et deux causes probantes sont établies : soit un excès de bilirubine libre, soit une sécrétion outrée de bilirubine conjuguée. La bilirubine est un composant de couleur jaunâtre qui provoque la couleur jaune des yeux lorsque le foie ne parvient plus à l’évacuer.

  1. Une lourdeur abdominale

Au niveau supérieur du ventre, le patient ressent une lourdeur. Ce symptôme est corolaire à une entérite hépatique connu sous le nom lithiase biliaire. Sollicitez l’avis d’un médecin si vous repérez ce signe afin d’attester la maladie de foie.

  1. Ecœurement et déjections

D’autres pathologies sont relatives à des nausées, il se peut que cela soit corolaire à des calculs biliaires.

  1. Le manque d’appétence

Au même titre que les nausées et les vomissements, la perte d’appétit est liée à diverses maladies. Lorsque l’individu diminue en masse sans raison apparente, il se peut qu’une maladie hépatique ait survenue. Ainsi, sollicitez l’avis d’un médecin si vous constatez cette indication, afin d’établir le diagnostic nécessaire.

  1. Des excrétions noires

Les déjections représentent un détritus noir, ce qui nécessite une urgence médicale d’après le Pr Marcellin. Ceci prouve la présence de trouble de foie puisqu’un foie lésé se solidifie, ainsi la circulation de sang depuis l’intestin vers le foie est obstruée. Il est indispensable de vous rendre tout de suite chez votre médecin.

  1. Un harassement généralisé

Une fatigue permanente sous-entend une maladie hépatique. Au cas où cette indication ne cesse de vous côtoyer, rendez-vous chez votre médecin, afin d’établir un diagnostic.

  1. Des picotements

D’après le Dr K. V. Narayanan Menon, directeur médical de la transplantation de foie à la Cleveland Clinic, des picotements constants sont une indication de trouble de foie. Et pour cause, les démangeaisons sont des signes  « lié aux sels biliaires ».

  1. Régression de la capacité mémorielle

La fréquentation des radicaux libres dans le foie est susceptible d’atteindre le système nerveux. Raison pour laquelle la capacité de mémoriser se détériore, il se peut que le patient subisse aussi une lacune de concentration. Le Pr déploie « dans les cas les plus grave, cela peut aller jusqu’au coma ».

[sc name=”Suivant”] 

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend