Une institutrice décide de mettre fin à sa profession pour participer au concours de la plus belle femme au monde – Recettes en Famille

Une institutrice décide de mettre fin à sa profession pour participer au concours de la plus belle femme au monde

by Emma

Au cours de notre existence, on se remet en question et revoit notre orientation. Plus d’une personne prennent l’initiative de basculer d’un emploi à un autre pour de nombreuses raisons. Mais ce qui compte c’est de savoir faire ses choix dans la vie. Tel est le cas de cette enseignante qui a décidé de quitter sa profession pour participer au concours de la plus belle femme au monde. Ses photos sont relayées par The Sun.

Au cours de la conversion, plusieurs gens se posent des questions : « Vais-je réussir ma reconversion ? Mon projet est-il réaliste ? Est-ce que j’ai bien fait de quitter mon travail ? ». Cependant, l’institutrice répondant au nom de Maria Wilkes, âgée de 26 ans a décidé de franchir le pas pour être sous le feu des projecteurs mondiaux.

Avec une profession prodigieuse

Maria vient de Venezuela et s’approprie d’un blog de mode ainsi que d’une chaîne YouTube dédiée à publier ses tenues en vogue. Pourtant, l’enseignante de langues française et espagnole a pris l’initiative de participer à un concours de Miss au sud du Pays de Galles et informe qu’elle est promue à la finale.

Fière de son parcours professionnel, elle met en accent que « l’enseignement du français et de l’espagnol dans une école pour filles m’a permis de transmettre mes connaissances et mon amour des autres cultures aux jeunes femmes et de leur donner la confiance et la capacité de communiquer dans plusieurs langues ». « Je suis Miss Wilkes, mais ce serait mon rêve de devenir Miss Univers Grande-Bretagne » poursuit-elle. La jeune enseignante a comme objectif de rendre les femmes  autonomes en dehors de la salle de classe.

Son choix crée une polémique entre les parents des élèves

Si elle a pris cette initiative, certains des parents se sont montrés mécontents. Ces derniers présument que la jeune femme ne fait pas preuve d’un bon exemple envers des élèves.  Et pour cause, une mère d’une des étudiantes martèle : « Je pense qu’un enseignant, en particulier dans une école pour fille, a une certaine responsabilité d’être un bon modèle et je ne suis pas sûre que ce soit le cas ». Elle a par la suite poursuivi : « De nombreuses filles de l’école auront des problèmes avec leur image corporelle et je vois beaucoup de jeunes qui pourraient être influencées négativement pas cela ». En outre, d’autres jugements des parents classent cette décision d’inapproprié en raison de ses images dans les plateformes médiatiques en lingeries. D’après ces parents d’élèves, cela pourrait refléter un mauvais exemple aux élèves.

Toutefois, les opinions sont nuancées du fait que certains des parents paraissent en accord avec la jeune femme face à son initiative. Ils jugent que c’est une enseignante stupéfiante, vraiment agréable et estimée par ses étudiantes, c’est ce qui importe le plus.

Selon les autres parents qui la soutiennent, l’idée de montrer aux élèves qu’il est possible de gérer aussi bien une vie professionnelle que personnelle est captivante. En sus, aucun obstacle ne doit nous arrêter sur ce que nous décidons de faire dans la vie.

Est-il possible de changer d’orientation professionnelle ?

A tout âge et à n’importe quel moment, il arrive de vouloir refaire notre expérience de vie, donc de direction professionnelle. La passion de chacun peut être le rêve de plusieurs personnes du moins que cela peut être exaucé. Il est bien faisable de changer de vie professionnelle mais précédé d’une observation de toutes les étapes nécessaires, dont les risques, les formations requises et les secteurs d’activités. Le fait d’assurer sa sécurité est un meilleur ricochet dans la vie.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend