Une infirmière a protégé trois nouveau nés durant l’explosion à Beyrouth – Recettes en Famille

Une infirmière a protégé trois nouveau nés durant l’explosion à Beyrouth

by Emma

Une explosion a endommagé la ville de Beyrouth, Mardi 4 Août, capitale du Liban. Cela a fait des centaines de décès et plus de 4000 autres blessés. Dans tout ce chaos, une infirmière dans une maternité a pu sauver trois nourrissons durant l’explosion.

Ça se passe à Beyrouth, un drame a surgi mardi dernier. Une énorme explosion a surgi d’un entrepôt dans le port de la ville où il se trouvait 2 750 tonnes d’ammonium, qui a été laissé là pendant six ans sans qu’on n’y paie réellement attention.

Ce fut un désastre qui a fait des dégâts à plus de 10 kilomètres même de l’entrepôt. Beaucoup de bâtiments ont été totalement détruits, 4000 citoyens et plus ont été blessées et on a recensé une centaine de décès.

Un héroïsme exemplaire venant d’une infirmière

Dans tout ce malheur, il y eu un peu d’optimisme. Dans la maternité de l’hôpital Al-Rum, une infirmière a sauvé trois bébés, cela les a protégés du choc causé par le souffle de l’explosion.

Lorsque l’impact a atteint la maternité, ça l’a rendu inconsciente et lorsqu’elle a repris connaissance, elle a emmené les trois petits bébés dans un lieu sûr.

La photo de l’infirmière s’est propagé sur la toile

Cette bravoure a été prise en photo par le photograve Bilal Marie Jawich, qui étais près de de la scène quand il a entendu le bruit de l’explosion, et il en a pris un cliché.

 «16 ans de photographie de presse et de nombreuses guerres, et je peux dire que je n’avais jamais vu ce que j’ai vu aujourd’hui dans la région d’Achrafieh, devant l’hôpital Al-Rum, a-t-il raconté à CNN. Cette héroïne m’a attiré à l’intérieur de l’hôpital alors qu’elle tenait trois nouveau-nés dans ses bras et était entourée de dizaine de corps et de blessés. »

80% du bâtiment hospitalier en question et 50% des équipements ont été détruit. L’infirmière en question n’a pas encore été reconnue. Cependant, le cliché Du photographe Bilal Marie Jawich s’est beaucoup répandue sur la toile et a eu beaucoup de partages.

 « Le calme de l’infirmière contrastait avec l’atmosphère environnante, continue le photographe. Plusieurs morts et blessés gisaient à proximité, mais elle avait l’air de posséder une force cachée qui lui donnait la capacité de sauver ces enfants. »

Les mamans et leurs nourrissons sont alors actuellement en sureté dans d’autres bâtiments hospitaliers du pays.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend