Une femme meurt de l’eau de javel utilisée pour le nettoyage de la salle de bain – Recettes en Famille

Une femme meurt de l’eau de javel utilisée pour le nettoyage de la salle de bain

by Emma

Grand nombres de personnes ont l’habitude d’utiliser l’eau de Javel pour nettoyer l’intérieur de la maison, notamment les toilettes et les salles de bain. La raison ? C’est un produit qui contient des ingrédients capables d’élimine les champignons, les spores ainsi que les bactéries qui longent diverses surfaces. Grâce à ses propriétés blanchissantes, cette solution permet d’évincer les souillures qui laissent des traces sur le linge blanc et le rendent comme neuf. Cependant, l’eau de Javel va sans prévenir les effets indésirables, voire nocifs selon Mirror. La femme de 34 ans meurt à cause d’une utilisation d’eau de javel. Avant de mourir, elle meurt après avoir inhalé des vapeurs de le produit de lavage.

L’eau de javel est présent dans chaque cuisine au fait de ses effets nettoyants. En dehors de sa capacité à chasser les saletés, la solution désinfecte chaque recoin de la maison. Néanmoins, cet ingrédient peut devenir source de symptômes graves si la personne qui l’utilise inhale les vapeurs de chlore. Cette histoire de Celia Seymour relayée par Mirror en est une preuve puisqu’elle est morte à cause de l’eau de javel après avoir nettoyé la salle de bain avec.

Un trouble respiratoire qui a emporté sa vie

Celia Seymour était chez elle avec Peter Seferi, propriétaire de la station de lavage automobile où elle travaillait, avant de périr. Il confie que la femme l’appelait 5 minutes avant de rendre ses derniers souffles. En fait, elle lui notifiait qu’elle allait laver la salle de bain et de laisser la porte ouverte afin que Peter puisse entrer dans la maison.

Arrivé au lieu de cette scène dramatique, il a remarqué une forte odeur de produits nettoyants. « L’odeur était puissante, je la sentais dans ma poitrine », se remémore-t-il. Par la suite, il est sorti de la pièce avec Celia Seymour afin d’entretenir avec elle une discussion. Cependant, la jeune femme avait promptement du mal à respirer et lui a demandé d’appeler les urgences. La femme s’est par la suite effondrée au sol et au les ambulanciers l’emmenait directement une fois arrivés. Par malheur, la femme a rendu l’âme après avoir passé quatre jours à l’établissement sanitaire. Elle n’a pas résisté à l’asphyxie extrême.

Selon sa mère, les pompiers ont constaté que deux produits nettoyants, dont l’eau de javel et un nettoyant de toilettes ont été à l’origine du trouble respiratoire. La combinaison de ses deux produits aurait en réalité causé un gaz pathogène qui s’est attaqué à Celia. Dans ce sens, des experts partage l’idée que l’eau de javel ne doit plus être utilisé en raison de sa nocivité.

Face à ce départ dramatique et agressif, la maman de Celia n’a pas manqué de remercier les collaborateurs de sa fille. « J’ai vu un grand changement en elle depuis qu’elle a rencontré Peter et l’équipe », formule-t-elle, avant de poursuivre : « j’apprécie vraiment tout ce qu’ils ont fait pour elle ».

Quant à Peter Seferi, son patron, il a rendu hommage à la défunte en déclarant, « Si vous l’appeliez à trois heures du matin pour lui dire que vous aviez besoin d’aide, elle était là ».

La combinaison de plusieurs produits nettoyants s’avère toxique

Selon une expérience scientifique, les chercheurs ont conclu que les vapeurs d’eau de Javel combinées à la lumière et à un composé d’agrumes sont susceptibles de former des particules dangereuses dans l’atmosphère. Les agents blanchissants comme l’eau de Javel développent certains composés, notamment l’acide hypochloreux et le chlore gazeux. Ces derniers peuvent se répandre dans l’air et cause des dégâts fâcheux. Quand ils se combinent avec certains des produits nettoyants ou purificateurs ou encore exposés à la lumière, ils deviennent un gaz toxique.

En conséquence, plusieurs interactions peuvent se constituer, notamment des troubles respiratoires, des irritations oculaires, des inflammations du nez et de la gorge. Raison pour laquelle il est nécessaire de ne pas fusionner plusieurs produits nettoyants et d’être alerte lorsque vous utilisez ces produits désinfectants. Récemment, l’eau de Javel est toujours pointée du doigt en raison de sa nuisibilité. En outre, une recherche prouve que l’utilisation constante de l’eau de Javel expose à un risque élevé de bronchopneumopathie chronique obstructive. Il s’agit d’une atteinte qui est source de troubles respiratoires.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend