Une adolescente âgée de 19 ans témoigne sur sa maladie de Crohn et est fière de son corps – Recettes en Famille

Une adolescente âgée de 19 ans témoigne sur sa maladie de Crohn et est fière de son corps

by Emma

Dans la plupart du temps, certains des patients souffrent en silence d’une maladie non apercevable et qui suscite un sentiment de honte. Mais cette adolescente de 19 ans, Aimee Rouski a brisé ce diktat à l’occasion d’un témoignage qui dévoile sa maladie ainsi que les interventions chirurgicales auxquelles elle est sujette. Elle publie des clichés qui exposent ses cicatrices avec fierté. Daily Mail reprend les informations relatives à ce récit qui fait chaud eu cœur.

Un grand challenge relevé par Aimee Rouski, c’est de dévoiler au grand public sa maladie de Crohn, une ado de 19 ans. Cette dernière a diffusé des photos farouches pour ceux qui méjugent les patients qui souffrent de cette atteinte. Depuis ses 15 ans, Aimee Rouski ne se sépare pas de son sac d’iléostomie, elle poste via son profil Facebook son quotidien déplaisant alors qu’elle est à son âge de pleine vigueur. Elle désire sensibiliser et faire connaître ce que s’est d’être victime de cette infection.

Un geste sensibilisateur

Son poste sur Facebook est motivé par le souhait de faire entendre les patients qui côtoient cette maladie dans la vie de tous les jours ainsi que les gens infirmes. « Tout d’abord, j’ai la maladie de Crohn, c’est une grave maladie incurable qui m’a presque tué, pas seulement un mal de ventre comme la plupart des gens semblent le penser. » peut-on lire sur le contenu de la publication. Ensuite elle accentue : « Mon Crohn m’a laissé une iléostomie permanente, pas de gros intestin, de côlon, de rectum, d’anus ou de muscles internes de la cuisse car ils étaient utilisés pour la chirurgie plastique sur mes blessures ». Les mots sont perçants et traduit que ce qui se cache sous ses habits est un ensemble de cicatrices permanents liée à la souffrance de tous les jours.

Acceptation de la situation par témoignage

La jeune femme victime de la maladie est consciente de ce qui l’attend, c’est de venir en assistance aux autres patients de la maladie de Crohn et d’admettre sa condition d’handicap. Dans ce sens, la jolie femme déploie dans son poste qui a accueilli 5000 partages, qu’elle a toujours admis ce qui lui est arrivé. Cependant certains individus ont de difficultés énormes à encaisser la situation. Aimee Rouski remet une lettre poignante dédicacée à ceux qui vivent la même situation d’handicap en formulant que les gens les chériront et qu’ils sont toujours beaux à leurs yeux. « Votre maladie n’a rien de honteux ni de gênant. » affirme-t-elle.

Pour ceux qui ont du mal à admettre cette maladie déplaisante, ce sont des propos qu’ils nécessitent d’entendre, notamment au moment où ils ont du mal à accoutumer l’affection. La jeune femme rend également public des images d’elle, éclatante, dans sa vie quotidienne afin d’exposer qu’elle n’est pas singulière par rapport aux autres jeunes femmes.

Une vie avec un sac d’iléostomie à l’âge de 15 ans

Aimee a dû subir une chirurgie lorsqu’elle avait 15 ans pour instaurer un sac d’iléostomie. A cet effet, les médecins ont ôté son côlon, l’anus, le rectum ainsi que son gros intestin avant de mettre en place cet appareil. Ce moment était le pire cauchemar pour ses parents puisque l’intervention chirurgicale était à l’origine d’une hémorragie abondante. Toutefois, la famille a accueilli une bonne nouvelle, 4 ans après, du fait que la jeune femme a fait preuve de force et mène une vie normale bien que ce handicap est présent. De plus, cette condition l’a rendue encore meilleure face à sa vie d’auparavant. Le témoignage d’Aimee est alors devenu une vraie source d’inspiration pour les patients qui endurent le jugement extrinsèque.

Une occasion d’exceller

En exposant sa vie du quotidien avec la maladie de Crohn, la jeune femme frappe fort puisqu’elle déploie que cette affection la transformée en une courageuse femme que celle d’avant. D’ailleurs, elle formule que son sac d’iléostomie ne l’a jamais gêné et que ses proches sont restés aimables envers elle. La jeune femme relate que cette affection l’a contrainte à surpasser ses frontières de timidité quant à sa condition. Aimee commute ses propos en déclarant que malgré tout, elle perçoit de la peine tout en étant harassé. La jeune femme de 19 ans et contrainte de consommer une seconde alimentation. Toutefois, elle ne démord pas à sa bataille afin de ranimer sa vie de tous les jours et l’image au public quant à la maladie de Crohn. En outre, Aimee se montre très fière d’avoir perçu d’innombrables mots d’encouragements via message après avoir publié son statut et elle espère les avoir fait part de soutien pour admettre l’affection, qu’elle considère d’ailleurs comme sa force.

Définition de la maladie de Crohn

L’infection se caractérise par une inflammation chronique du l’appareil digestif. La maladie de Crohn est un trouble qui rend infirme et s’explique par des afflictions ardues ainsi que des diarrhées et qui peuvent durer des mois. Le patient de ce trouble extériorise des signes symptomatiques, notamment : une fatigue intensive, une malnutrition accompagnée par une perte de poids. Ces symptômes occasionnent une mutilation des appareils digestifs, raison pour laquelle les médecins remplacent les organes digestifs par un sac d’iléostomie qui contribue à désemplir les urines et les selles.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend