Un train sans pilote de Taxirail pour sauver les petites lignes SNCF – Recettes en Famille

Un train sans pilote de Taxirail pour sauver les petites lignes SNCF

by Emma

L’année 2017, la compagnie Taxirail estime une reconnexion des petites et des moyennes villes en France, en offrant un élan à ce transport ancien. C’est le fameux train mais cette fois-ci, la société a fait une idée novatrice : le train sans pilote.

“Taxirail est un concept disruptif de train léger autonome“, peut-on lire sur le site officiel de Taxirail. Derrière ce slogan quelque peu excessif, “start-up nation” recèle une invention moderne, écologique et visionnaire en même temps. Il s’agit en fait, d’un train autonome qui peut rouler sur les vieilles voies ferrées françaises, et peut transporter 40 personnes. Le but est en fait, de combler tous les vides, donc d’être une alternative aux heures de pointe grâce aux 3 navettes accrochées les unes aux autres. Le train est accessible même au moment des heures creuses, là où le trafic est moins dense, mais aussi de connecter les villes défavorisées. Somme toute, le Taxirail est la solution à toutes les lacunes de transport.

En 2018, Régis Coat, le fondateur de Taxirail relate que « Les petites lignes rurales sont déficitaires. Alors, qu’est-ce qu’on peut faire ? » Se demande-t-il. « On vient proposer un système qui est plus pratique pour les voyageurs avec un bilan carbone neutre et qui est rentable pour l’exploitant », à en croire à ce fondateur. Depuis cette année, l’innovation a fait son chemin et s’apprête à passer la première en 2022, alors que le gouvernement a mis sn place un plan « 1000 petites gares » afin de ressusciter les petites lignes presque laissées dans les oubliettes. Ainsi, elles sont baptisées les déserts démographiques.

A cet effet, Taxirail a largement de quoi mener le jeu en zones rurales et dans les territoires péri-urbains. Il peut s’agir de l’accompagnement des actifs sur le chemin du travail ou de l’accès à la mobilité pratique et économique pour les retraités. La motorisation hybride GNV du train sans pilote peut offrir un bilan carbone neutre et  d’une grande flexibilité car elle ne nécessite aucun conducteur. De manière théorique, ce fonctionnement permet au Taxirail de rouler 24/24. L’ouverture du ferroviaire se voit en concurrence et les comptes de la SNCF demeurent encore plombés par les précédentes grèves mais cette solution d’intermodalité paraît voir son avenir tout droit du fait du coronavirus. Et pour preuve, l’entreprise s’apprête à déployer 200 navettes sur tout le territoire français d’ici 5 ans.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend