Un souci au niveau de la glande thyroïde, ses 11 signes symptomatiques

Les glandes de l’organisme sont conçues pour sécréter des substances chimiques. Le rôle de chacune d’entre elles est singulier tout en assurant un contrebalancement adéquat, et qui fait en sorte de ne pas avoir une ruine qui cause des effets néfastes sur la santé. La glande thyroïde se situe dans la partie antérieure et inférieure su larynx, elle sécrète plusieurs hormones indispensables aux cellules de l’organisme. Près de 6 millions d’individus rencontrent des troubles thyroïdiens en France. Découvrez les 11 signes symptomatiques à détecter.

Il est difficile de repérer les troubles de la glande thyroïde, du fait que ses symptômes ressemblent à ceux des pathologies distinctes.  Dans la plupart des cas, les patients sont affectés par ce trouble des années et sans le moindre soupçon. Découvrez alors ses symptômes afin de le détecter.

Les signes symptomatiques d’un trouble thyroïdien

  • Dépression

Un écrit relayé par le Journal of Thyroid Research a formulé qu’il existe une corrélation entre l’affaissement et le trouble thyroïdien. Tel est le cas d’hypothyroïdie reformulé par le Pr. Philippe Touraine, chef de service endocrinologie à Paris. Ce spécialiste interpelle que tous les cas de dépression ne sont pas relatifs uniquement à un trouble thyroïdien.

  • Constipation

Souvent, la constipation est liée à un souci thyroïdien. C’est ce qu’avère une recherche relayée dans le Journal of Clinical Gastroenterology, les deux faits sont en corrélation. L’article a éclairci que lorsqu’une personne est atteinte de l’hypothyroïdie, la glande thyroïde est moins active, ce qui est susceptible d’entraîner une constipation.

  • Appétit anormal

La glande thyroïde prend une place importante sur l’équilibre de l’appétit, ainsi si elle fonctionne mal, le patient serait sujet à une boulimie excessive ou à un déficit d’appétit.

  • Trouble de mémoire et de concentration

Fox News a diffusé un écrit dont le Dr Robin Miller, spécialiste en médecine intégrative déploie que dans le cas d’hyperthyroïdie, la glande thyroïde acte excessivement et est susceptible d’entraîner un bouleversement de la concentration. Dans le cas contraire, la mémoire sera troublée.

  • Déficit de libido

La revue scientifique Sexual Medicine Reviews a publié une étude qui déploie que la perte de libido peut être relative à un trouble de la glande thyroïde, tout en sachant que ce cas n’est pas agencé primordialement sur la liste des problèmes relatifs à une perte d’envie sexuelle, telle est l’explication du Dr Sylvain Mimoun, psychosomaticien et gynécologue à Paris.

  • Troubles cardiovasculaires

La recherche diffusée dans le Methodist DeBakey Cardiovascular Journal a expliqué que le cœur peut-être atteint à cause de la thyroïde. L’individu, sujet à d’hyperthyroïdie peut expérimenter des palpitations, contrairement à l’hypothyroïdie où la personne rencontre un rythme cardiaque et une tension artérielle ralentis.

  • Souci au niveau de la peau

Des problèmes de la peau peuvent accompagner l’hyperthyroïdie, une peau brûlante, humide et douce. Dans le cas d’hypothyroïdie, par contre, la peau est glaciale, déshydratée et blafarde.

  • Cycle menstruel non constant pour les femmes

Les femmes affectées par la maladie de la glande thyroïde rencontrent des troubles menstruels selon une recherche.

  • Cheveux arrachés

Une recherche scientifique appui dans un écrit relayé par l’International Journal of Trichology que la perte de cheveux et le trouble thyroïdien sont liés surtout chez les personnes prenant de l’âge.

  • Grossissement rapide

Relayé par l’Indian Journal of Endocrinology and Metabolism, une recherche a appuyé que l’hypothyroïdie est relatif à une prise de poids. Ceci est de façon indirecte parce que le déficit de la glande tyroïde engendre un harassement et une anxiété. Ainsi, les grignotements et la sédentarité prennent place.

  • Voix rauque

Les femmes expérimentant un trouble thyroïdien ont tendance à avoir une voix altérée, selon une recherche diffusée par l’Eurasian Journal of Medicine. D’ailleurs, la Société canadienne du cancer a prouvé que ce cas se présente en cas d’hypothyroïdie.

Au cas où vous êtes concerné par ces signes, il est recommandé de vous rendre chez votre médecin, pour qu’il puisse établir un diagnostic et proposer les remèdes.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend