Un maire a installé un panneau pour alerter sur les bruits de la campagne à l’entrée du village – Recettes en Famille

Un maire a installé un panneau pour alerter sur les bruits de la campagne à l’entrée du village

by Emma

Vu les nouvelles critiques venant des voyageurs qui s’apitoient des clochetons, des coqs et bien d’autres, le maire à Saint-André-de-Valborgne, situé dans le Gard, a placé une plaque qui avertisse des sonorités du village.

L’inédite plaque de la campagne ayant 400 peuples a connue au moins 27 000 partages sur le profil Facebook du maire Régis Bourelly. Ce fait convoque le souvenir du maire Gajac qui convoitait de disposer les sonorités rurales à la fortune incorporelle de l’UNESCO.

« Vous pénétrez à vos risques et périls. Nous avons des cloches qui sonnent régulièrement, des coqs qui chantent très tôt, des troupeaux, certains ont même des cloches autour du cou, des agriculteurs qui travaillent pour vous donner à manger. Si vous n’aimez pas ça, vous n’êtes pas au bon endroit ! » C’est ce qui est écrit sur la plaque.

Cette opinion ne s’est pas révélée d’un coup, selon son rapport à 20 Minutes : « L’idée du panneau m’est venue l’année dernière. Plusieurs touristes sont venus ma chahuter, parce que les cloches sonnaient, les chiens aboyaient et le coq chantait. Les gens ne supportent plus rien aujourd’hui ! On est à la campagne ici ! »

Sa décision inhabituelle possède une vertu d’être claire et nette s’adressant aux touristes. Ces mois récents, d’innombrables histoires contrariant les voyageurs aux sonorités rurales ont refait surface. Particulièrement, l’affaire avec le coq Maurice qui est inculpé de chantonner hâtivement la matinée, ainsi l’affaire a eu lieu la semaine d’avant.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend