Un directeur d’école dénonce la réouverture tôt des écoles et relate : « Je préfère que vos enfants refassent une année plutôt que de mourir » – Recettes en Famille

Un directeur d’école dénonce la réouverture tôt des écoles et relate : « Je préfère que vos enfants refassent une année plutôt que de mourir »

by Emma

Si le Premier Ministre britannique Boris Johnson ait informé au sujet de la réouverture d’école à partir du 1er juin, le directeur d’une institution primaire a transmis un communiqué ahurissant aux parents des écoliers en les annonçant que l’établissement ne sera pas encore ouvert. La motivation du directeur Howard Fisher à prendre cette décision est que la menace de la pandémie est toujours présente. Il a formulé qu’il préférerait de loin que les élèves réitèrent toute une année d’étude plutôt que de voir ces enfants mourir à cause de la Covid-19. Metro reprend les infirmations liées à ce fait.

En Angleterre, le directeur d’un établissement scolaire britannique a transmis un communiqué aux parents des élèves pour les tenir au courant de la fermeture de l’école qui continue. Cet homme a formulé par le biais de ce message que la crise sanitaire ne laisse pas les élèves au calme et qu’il n’était pas disposé à éprouver la vie des écoliers en les ordonnant à reprendre les cours le 1er juin.

La lettre semble saisissante

Howard Fisher, le directeur de l’école primaire St George’s Church, basée en Angleterre, a discuté manifestement en s’adressant aux parents d’élèves au sujet de ses angoisses si les élèves rejoindront l’école tôt en ce moment où le virus persiste encore.

Pa le biais de ce message dédié aux parents, il formule qu’il préférerait de loin que les élèves “refassent une année plutôt qu’ils ne reviennent à l’école trop tôt, et que certains parents perdent leurs enfants”.

Rappelons que Premier Ministre Boris Johnson avait antérieurement informé qu’afin de rétablir la situation au Royaume-Uni, les élèves rejoindront leurs écoles en date du 1er juin. L’initiative du Premier Ministre était fondamentalement reposée sur le nombre de nouveaux cas qui se limite à  0,5 jusqu’à 0,9 et qui serait un chiffre prometteur. Cela implique donc un retour graduel à la vie habituelle.

Cependant, Howard Fisher n’est pas assuré par ce chiffre et qui dit n’avoir entendu aucun renseignement qui le tranquilliserait au sujet de devoir accueillir à nouveau les enfants de 4 à 11 ans vue la situation non stable.

Il a ensuite articulé par la même occasion : « La distanciation sociale à l’école n’existe pas, et n’existera jamais ».

En outre, le directeur a tout de même pointé du doigt le défaut de programme planifié pour la rentrée des écoles précédemment au communiqué du Premier Ministre : il a ainsi ajouté : « Nous n’avons reçu aucun plan de la part du gouvernement avant l’annonce d’hier soir. Ils arriveront surement cette semaine en suggérant la distanciation sociale, moins d’élèves à l’école, diviser les élèves, des déjeuners et rentrées/sorties décalés, etc. »

Le communiqué du directeur d’école a été rendu public sur la page Facebook de l’institution St George’s Church et n’a pas manqué de recevoir des soutiens de la part des internautes.

La menace de la crise sanitaire est imparable

En effet, la réapparition des enfants à l’école serait un risque avéré qui aura une répercussion ingérable à cause de l’empressement du virus à se transmettre.

A cet effet, Howard Fisher a relaté : « La raison pour laquelle les maladies d’enfance se propagent autant à l’école est… surprise ! C’est parce qu’on est tout le temps en contact avec les autres ».

Ce danger est d’autant plus sérieux que la Covid-19 se répand plus hâtivement que la majorité des autres facteurs pathologiques. Quant aux membres de la famille des enfants, ils sont également à prendre en compte tout en sachant que de plusieurs enfants sont porteurs sains du coronavirus mais n’empêche que le virus ne se transmette.

En France, des dizaines d’établissements scolaires sont condamnés, à cause de la prolifération de cas positifs ou suspects à la Covid-19 dans leurs enceintes.

Etablissement de mesures préventives par le gouvernement

Comme l’a prophétisé Howard Fisher, le gouvernement préconise de diminuer le nombre d’élèves dans chaque classe et d’aménager la date des entrées, des sorties et de repas des enfants pour prévenir qu’il n’y ait excessivement d’enfants en même temps dans une zone. Les instituteurs sont de leur côté encouragés à inviter les enfants au sujet du lavage de mains en une durée de 20 secondes.

La santé des enfants n’est pas à négliger

Si les enfants doivent reprendre leur cours, il est essentiel de contrôler leur état de santé avant d’y aller.

Pour ce faire, les adultes nécessitent de consacrer du temps à expliquer aux enfants et à éclaircir l’importance des mesures sanitaires pour qu’ils s’y mettent scrupuleusement lorsqu’ils étudient. Mis à part ce premier point, il est tout de même vital d’examiner la santé de votre enfant de manière stricte pour scruter un potentiel signe de maladie à temps. Dans le cas où vous apercevez des soucis qui vous laisse perplexe, sollicitez tout de suite, l’avis d’un médecin.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend