Tout savoir sur les nourritures d’oiseaux et les mangeoires en période hivernale – Recettes en Famille

Tout savoir sur les nourritures d’oiseaux et les mangeoires en période hivernale

by Emma

Certaines personnes considèrent le fait de nourrir leurs oiseaux comme étant un passe temps amusant et à la fois gratifiant. Amateurs d’ornithologie ? Voici des conseils salutaires au sujet de ce que les volatiles adorent en hiver. Vous pouvez leur octroyer  une mangeoire à oiseaux adaptée en hiver.

A l’aide de ces astuces, des centaines de volatiles dans le jardin seront enchantés. Les nourritures offertes aux oiseaux varient selon les régions où ils se trouvent sans nier leur espèce. Passons-les en revue.

Quelles sont les espèces d’oiseaux ?

Il n’y a pas que le Pigeons, le Rouge-gorge, le Moineau ou encore la Tourertelle, mais les oiseaux existent également en autres espèces. D’autres sont plus fréquentes que les autres à cause des conditions environnementales ou climatiques. La population en région du nord peut rencontrer des gros-becs du pin, des gros-becs du soir et des becs croisés rouges dans leurs mangeoires. Par contre, si vous vivez dans les régions du sud, vous tomberez probablement sur des colibris ou encore sur des fauvettes. Les pigeons les plus courants en période hivernale sont les pinsons, les mésanges, les moineaux, les geais, les pics ainsi que les cardinaux. Mais la baise de températures et la présence des sources naturelles de nourriture peuvent engendrer des rencontres ahurissantes, d’autant plus lorsque vous disposez de mangeoires fiables.

Les mangeoires à oiseaux les plus adaptés

Veillez à avoir plusieurs mangeoire pour attirer le plus d’oiseaux sauvages en période hivernale. Voici un guide pour choisir vos mangeoires de la manière adaptée. Les mangeoires doivent avoir les particularités suivantes.

  1. Un mangeoire dotée de couvercle pour protéger les graines pour oiseaux

Cela étant recommandé, c’est parce que la saison hivernale n’est pas indemne de fortes pluies ou de tempêtes. Pour protéger les graines de pigeons, les mangeoires doivent avoir un large couvercle sur les ports d’alimentation, les perchoirs et les plateaux de distribution. En ayant cette habitude, les graines de se retrouveront pas enfouies sous la neige et il n’y a aucun risque qu’elles soient emportées par les tempêtes. Les mangeoires à plateforme baptisées « fly-through », sont conseillées si l’outil est doté de couvercle est assez grand pour éviter les orages.  Si vous avez déjà une mangeoire sans couvercle, utilisez de larges chicanes.

  1. Placée à l’abri du vent

La saison n’est jamais exempte de vent violent, un facteur à prendre en considération lorsque vous installez les mangeoires. Le plus important, c’est de les mettre à un lieu abrité et à la fois visible pour repérer les oiseaux. Pour ce faire, placez-les à 150 cm d’un mur ou bien d’une fenêtre afin d’offrir une facilité d’accès à ces volatiles. Vous pouvez aussi suspendre mes les perchoirs ou les nichoirs. Pour éviter les éventuels prédateurs, il c’est également une meilleure idée de placer des haies ou de la broussaille à côté des mangeoires pour les détourner.

  1. Qui peut contenir une quantité importante

Si vous avez des mangeoires de grande capacité, cela évitera d’approvisionner à chaque fois. Mais, si votre le modèle de votre dispositif est à plate-forme ouverte, il est indispensable de le vider et de le remplir quotidiennement. Mais vous n’aurez pas besoin de réaliser cela si les graines pour oiseaux sont protégées de l’humidité, donc dans des mangeoires avec des couvercles.

  1. De régulier maintiens en nettoyages

Sachez qu’en hiver, les sources de nourriture naturelle sont plus rares, raison pour laquelle il est indispensable de nettoyer et d’assainir très régulièrement les mangeoires. Le but étant de protéger des granivores dans la nécessité. Un entretien adapté leur évitera de consommer des nourritures moisies qui peuvent entrainer des maladies. Après avoir nettoyé la mangeoire, laissez sécher avant de remplir à nouveau. De plus, faites passer un chiffon sur les perchoirs, les poteaux et sur les parties qui ont tendance à accumuler de saletés.

Des astuces pour nourrir les oiseaux en hiver

En hiver, les oiseaux ont majoritairement tendance à recourir à des graines et laissent de côté les sur insectes et les fruits. En cause, les fruits et les insectes sont quelque peu difficile à trouver quand il neige. Pour ravitailler le plus possible ces ovipares, fournissez des aliments riches en lipides, notamment :

  • Les arachides décortiquées ou bien les cœurs d’arachides
  • Les graines de Nyjer ou chardon
  • Les graines de millet blanc
  • Le suif mélangé à des graines ou à des fruits
  • Le beurre d’arachide
  • Les graines de tournesol à l’huile noire qui sont aussi idéal pour booster l’immunité
  • Graines de lin, une sélection idéale pour que les oiseaux déploient ses plumes
  • De la boule de graisse à base de margarine végétale ou à base de noix de coco.

Evitez les excès de graines pour plus d’économie. Ainsi, sélectionnez les nourritures adaptées aux espèces d’oiseaux qui sont fréquents en hiver tout en considérant leurs aliments favoris.

Une astuce pour stocker les graines pour oiseaux

La veille de l’hiver, la majorité de centres de jardinage liquident leurs stocks de semences pour commercialiser la nouvelle marchandise. C’est une époque où les prix sont plus intéressants, donc une grande opportunité pour votre provision en graines.

Sachez que la majorité des graines peuvent être conservées durant des mois, comme les mélanges de graines et des graines de tournesol. Afin d’optimiser la conservation, rangez-les à des endroits frais et secs mais aussi à l’abri des rongeurs et des insectes. Il est conseillé de ranger les graines dans un bac facile à l’accès et équipé d’une louche qui facilitera le remplissage des mangeoires. Vous n’aurez plus de souci pour gâter les volatiles qui vous rendent visite en hiver.

Se protéger des prédateurs

En dehors des oiseaux, les ravageurs et les prédateurs sont aussi victimes de la pénurie de nourritures en hiver. Parmi eux, les chats, les souris, les écureuils mais également les ratons laveurs. Ces espèces différentes sont alors en affront pour la course à la nourriture. Mais voici des techniques qui favoriseront les granivores.

  • Utilisez des perchoirs en cage ou des chicanes d’écureuil. En sus, les mangeoires en plastique ou en métal résistent davantage à la mastication.
  • Installez des clôtures autour des stations d’alimentation, mais vous pouvez également utiliser des mailles provisoires pour dissuader les ravageurs.
  • Un autre recours est également de mettre à disposition d’autres nourritures pour distraire les visiteurs nuisibles. Pour les écureuils, vous pouvez par exemple, leur offrir des épis de maïs. Toutefois, veillez à les éloigner des mangeoires le plus possible.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend