Tout pour l’hygiène ! : LE DÉODORANT SPRAY OU BILLE

LE DÉODORANT SPRAY OU BILLE

C’est quoi ?

Niveau : facile.
Coût : faible à moyen (selon les ingrédients choisis). j Temps de fabrication : 15 min + 1 semaine de repos.

Pour réaliser un déodorant en spray ou bille, c’est- à-dire une préparation liquide, il faut choisir :

1. d’abord une base (alcool ou huile) ;
2. puis un ingrédient pour supprimer les odeurs ;
3. enfin un ingrédient pour parfumer.

1. La base

Deux types de bases sont possibles :

La base alcoolisée.

C’est la plus efficace, car les plantes y libèrent parfaitement leurs arômes et les parfums se maintiennent bien. C’est un déodorant à privilégier pour les aisselles, et uniquement pour les adultes, car l’alcool passe dans le sang.

Mon conseil malin : Pour celles et ceux qui veulent limiter l’apport d’alcool, l’astuce est de troquer une part d’alcool contre du vinaigre blanc. Toutefois, l’odeur de celui-ci est perceptible : attention, donc, de ne pas trop en mettre.

La base alcoolisée se compose de :
• 50 à 80 % d’eau (ou hydrolat, ou infusion de plante),
• 20 à 50 % d’alcool (vodka ou alcool de fruit de préférence, car ils sont sans odeur contrairement à l’alcool modifié vendu en pharmacie qui a une odeur camphrée).

La base huileuse.

C’est la moins coûteuse. Autre avantage : elle nourrit la peau. Du coup, ce déodorant est idéal pour parfumer tout le corps, et pas seulement les aisselles.

Mon conseil malin : Dans le cas où vous souhaiteriez confectionner un déodorant  nourrissant, vous pouvez ajouter un peu de glycérine (voir composition ci-après).

Cela dit, sachez que les parfums tiennent moins bien que dans l’alcool.

Cette base se compose de :
• 70 à 100 % d’une huile légère comme celle de colza, de tournesol ou de pépins de raisin,
• 0 à 30 % d’un mélange de glycérine et d’eau (proportion : 1 c. à s. diluée dans 100 ml d’eau).

Après avoir appliqué votre déodorant huileux, massez bien pour faire pénétrer avant de vous habiller.

2. Les ingrédients anti-odeurs et bactéricides

Choisissez 1 ou 2 de ces ingrédients :

• Le jus de citron : bactéricide naturel, bon marché et facile à trouver, il a aussi l’avantage d’apporter un parfum agréable.
• Le sel d’alun en poudre : plus facile à utiliser que la pierre en bloc, mais moins facile à trouver (voir sur Internet).
• L’acide borique : antibactérien, désodorisant et bon régulateur de transpiration, il doit être manipulé avec précaution, car il est irritant pour la peau s’il est utilisé à forte dose. Il ne doit donc pas être laissé à la portée des enfants.
• Le bicarbonate : désodorisant et assainissant, il est facile à trouver et à très petit prix. Vous en avez sans doute déjà chez vous !

3. Les ingrédients pour parfumer

• Des huiles essentielles : pour leurs nom- breuses vertus, mais à utiliser avec pré- caution, les huiles essentielles ne sont pas de simples parfums naturels concentrés ! Demandez conseil à votre pharmacien ou à un naturopathe.
• Des hydrolats ou eaux florales : ils sont moins concentrés que les huiles essentielles, c’est donc une bonne alternative naturelle.
• Du parfum de synthèse : c’est une solution simple pour ceux qui ne veulent pas s’embêter, mais elle n’est pas la plus écologique et peut être à l’origine d’allergies.
• Une infusion maison de plantes, fruits, fleurs ou épices : c’est la solution la plus économique et la plus proche de la nature. Elle vous permet aussi d’ajouter une valeur émotionnelle à votre déodorant en infusant les plantes du jardin de Grand-Mamie ou de votre dernier lieu de vacances, par exemple !

Quelques idées d’infusions :

• plantes  : verveine, romarin, menthe, réglisse…
• épices : cannelle, cardamome, anis…
• fruits : zeste de citron, pamplemousse, orange…
• fleurs : lavande, jasmin, rose…

Recette

Ingrédients :

– 10 ml de vinaigre blanc ;
– 20 ml d’alcool de fruit ;
– 10 ml de jus de citron filtré pour éviter la pulpe et les pépins ;
– 60 ml d’infusion, au choix, de verveine ou de citron ;
– 15 gouttes de he de géranium rosat ;
– 1 pincée de pierre d’alun en poudre (ou, à défaut, du bicarbonate).

Placez le tout dans un flacon bille (roll-on), un vaporisateur ou un flacon spray, et attendez au moins 1 semaine avant la première utilisation afin de permettre à la base liquide de s’imprégner de tous les éléments qui composent ce déodorant.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend