Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, c’est un signe de fibromyalgie – Recettes en Famille

Si vous avez un ou plusieurs de ces symptômes, c’est un signe de fibromyalgie

by Emma

Rappelons que la fibromyalgie est une maladie caractérisée par une douleur musculo-squelettique généralisée, accompagnée de fatigue, de manque de sommeil, de la mémoire mais l’humeur en pâtit également. Les signes se passent après un traumatisme physique, une opération chirurgicale, une infection mais aussi après un stress psychologique considérable. Les signes maladifs s’accumulent au fur et à mesure et il s’enclenche même sans événement spécifique. Quels sont alors les signes de la fibromyalgie ? Vous devez lire absolument cet absolument pour ne pas rester dans l’ignorance.

Des maux musculaires et articulaires

En effet, la douleur peut être profonde, aiguë, lancinante ou vraiment saumâtre. Le patient peut ressentir la douleur au niveau des muscles, des tendons et des ligaments autour des articulations. Dans certains des cas, la douleur est intermittente et peut s’étendre dans tout le corps.

De la fatigue

La fibromyalgie entraine de la fatigue même après des siestes. Le patient la ressent de manière pérenne et sans explication apparente.

Des troubles de sommeil

Selon la science relative au sommeil et aux maladies chroniques, les personnes souffrantes de fibromyalgie sont de temps en temps interrompues par des poussées d’activité cérébrale comme lorsqu’elles sont éveillées. Ces interruptions forcent alors le patient à ne dormir que durant très peu de temps. A vrai dire, c’est un cercle vicieux sans fin parce que le mal aggrave les troubles du sommeil alors que les troubles du sommeil accroissent la douleur.

Des sauts d’humeur

Plus de 50% des patients de la fibromyalgie sont sujets à la dépression ou au trouble anxieux au moment où ils sont diagnostiqués de fibromyalgie. Dans certains cas, il est possible que l’anxiété et la dépression fassent partie intégrante de la fibromyalgie, à l’instar de la douleur.

Des raideurs matinales

Une grande majorité des patients de la fibromyalgie ont l’impression qu’elles ont besoin de « se détendre » alors qu’ils viennent de sortir du lit avant le commencement de la journée. Ce qui se passe est que les muscles et les articulations du dos, des bras et des jambes sont raides, à l’instar de  la raideur ressentie par une personne atteinte de polyarthrite rhumatoïde.

Le gonflement et picotements dans les mains et les pieds

La cause de l’engourdissement, des picotements et des gonflements restent méconnue mais les patients de fibromyalgie les ressentent sans cesse. Ce sont des sensations baptisées paresthésies et elles ont tendance à se manifester au hasard. Le patient peut alors ressentir des douleurs pendant quelques minutes ou même continues.

 

 

Le syndrome des jambes sans repos

Une conclusion d’une recherche parue sur le Journal of Clinical Sleep Medicine, affirme que les adultes qui endurent la fibromyalgie sont enclines à souffrir du syndrome des jambes sans repos. Il s’agit d’un syndrome qui endure les pieds et les jambes et qui se présente par une envie incoercible de mouvoir ses jambes. Le syndrome des jambes sans repos est un trouble neurologique incommodant et qui se manifeste lors des moments de détente ou d’inactivité.
En outre, la fibromyalgie se manifeste souvent en étant accompagnée d’autres désagréments, comme des troubles de sommeil, grincement de dents, contractions musculaires même pendant le sommeil, la sensation de tomber pendant et au début du sommeil. Cette condition incommodante s’accompagne des fois par des problèmes d’allergie et de sinus, notamment des oreilles bourdonnantes, des mucus épais, des maux d’oreilles ou des oreilles qui démangent, un écoulement nasal, des allergies, une sensibilité aux moisissures et aux levures lais aussi un essoufflement.

Le patient de fibromyalgie peut tout de même engendrer des problèmes d’estomac et de digestion, des ballonnements, des nausées, des crampes abdominales et douleurs pelviennes, des mictions fréquentes, des problèmes de miction, et par un syndrome de l’intestin irritable.

Des problèmes sensoriels et sensibilité

Il s’agit d’une sensibilité aux odeurs, à la lumière, au bruit, à la température, à la pression mais aussi aux fluctuations des climats. Le patient peut rencontrer des difficultés à conduire la nuit et a du mal à voir avec un éclairage bas.

Des problèmes cognitifs qui peuvent se manifester par une mauvaise coordination et équilibre, des difficultés directionnelles et reconnaissance d’un environnement familier. Le patient semble ailleurs et a du mal à se concentrer, rencontre des troubles de mémoires mais il a aussi du mal à différencier les couleurs.
Les personnes atteintes de fibromyalgie endurent des brûlures ou des picotements au niveau des membres supérieurs. En sus des ses gênes, elles ont même du mal à prononcer des mots familiers.

Des troubles de la vie sexuelle

Le patient de fibromyalgie perd sa libido au fur et à mesure mais il peut aussi ressentir de l’impuissance et chez les femmes, le syndrome prémenstruel et des crampes menstruelles.

Des maladies cardiaques

Le rythme cardiaque devient vraiment irrégulier chez les personnes atteintes de cette maladie encore méconnue. Dans ce cas, le patient rencontre des problèmes de valve mais aussi des douleurs semblables à une crise cardiaque.

Des problèmes de cheveux, de la peau et des ongles

Les ongles sont extrêmement rigides ou trop striés et la peau manifeste facilement des blessures et des cicatrices. Cette maladie entraine également des pertes de cheveux.

Des troubles mentaux qui se manifeste par de l’anxiété, une dépression, des attaques de panique ; des changements d’humeur et une irritabilité inexpliquée.

Les autres signes de la fibromyalgie

En dehors des maladies susmentionnées, le patient de cette condition peut manifester les troubles suivants :

  • Un gain ou perte de poids sans raison apparente ;
  • Des envies de glucides et de chocolat ;
  • Des maux de tête et des migraines ;
  • Des troubles visuels ;
  • Des transpirations.

Voici des traitements naturels qui consistent à apaiser la fibromyalgie, même s’il n’existe pas de remèdes médicaux concrets :

  • Des sports réguliers,
  • Consacrer des temps de repos adapté,
  • Adopter un style de vie sain,
  • Savoir gérer le stress,
  • L’acupuncture, yoga, massages et la sophrologie qui perme de limiter au mieux les douleurs tout en améliorant la gestion du stress,
  • Des plantes comme la lavande ou la camomille afin de tomber facilement dans les bras de Morphée,
  • Consommer des aliments et des épices riches en nutriments afin de préserver la santé de l’organisme, surtout les catégories dotés de propriété anti-inflammatoire et analgésique, comme le gingembre, le curcuma, le cannelle, tomate, thym, oignons, graines de lin ou encore l’huile d’olive.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend