Secousse hypnique et sensation de chuter lors du sommeil – Recettes en Famille

Secousse hypnique et sensation de chuter lors du sommeil

by Emma

Si vous avez déjà eu cette sensation de chuter lors su sommeil, il s’agit d’un fait qui découle d’un mécanisme du corps. En fait, ce sont des contractions musculaires que vous subissez lors de votre endormissement. Elles affectent généralement les jambes. Les secousses peuvent être plus ou moins fortes et certains d’entre nous ne s’en rendent même pas compte. Découvrez les raisons de cette sensation dans le présent article.

Il arrive de percevoir soudainement une sensation de chuter alors que vous vous êtes installé confortablement au lit. Vous finissez alors par vous réveiller en sursaut dans la nuit. Il s’agit d’un un phénomène naturel mais l’expérience peut s’avérer effrayante : c’est ce qu’on appelle secousse hypnique. Pour vous rassurer, ce genre de secousses n’est ni dangereux, ni courant.

Qu’est-ce que les secousses hypniques ?

Une meilleure nuit de sommeil est le résultat de quatre à cinq cycles de 90 minutes durant lesquelles le corps passe par une série de phases de sommeil. Chaque cycle de 90 minutes passe par : le réveil, le sommeil léger, le sommeil profond, le sommeil paradoxal et ainsi de suite. Bien évidemment, le nombre d’heures par nuit varie en fonction des gens.

A vrai dire, les secousses hypnotiques sont des contractions musculaires spontanées qui se produisent entre un état d’éveil et un état de sommeil.

A l’instar du hoquet, les secousses hypnotiques s’agissent d’un type de mouvement musculaire non volontaire appelé myoclonie. Cette dernière varie en intensité et peuvent atteindre aussi bien les hommes que les femmes, et tous les tranches d’âge.

En cas de secousse hypnique, certains individus peuvent sentir qu’elles tombent, accompagné d’une accélération du rythme cardiaque ou encore de transpiration. Rassurez-vous, ces sensations sont normales et non un problème de santé. En cas de secousses hypniques extrême, le phénomène est à l’origine d’insomnies. Il serait salutaire de consulter votre médecin en cas de troubles profonds du sommeil. Le spécialiste saura identifier les raisons et les remèdes adaptés.

Les causes directes des secousses hypniques restent encore floues mais certains facteurs augmentent leur fréquence.

L’anxiété et le stress émotionnel

Si vous rejoignez votre lit tout en étant stressé, vous savez pertinemment à quel point c’est difficile de s’endormir. Le corps tente tant bien que mal de s’endormir, mais vos réveilleront le cerveau lorsque vous êtes en état d’anxiété, d’où les secousses hypniques. Pour éviter ce désagrément, faites des séances de méditation et de relaxation pour tomber facilement dans les bras de Morphée.

Le trouble de sommeil

Lorsque la fréquence des secousses hypniques augmente, le sujet pourrait développer de l’anxiété à chaque fois que la nuit tombe. Résultat ? Vous manquez de sommeil en plus de  l’insomnie, voire un manque de sommeil. Ce sont des troubles à l’origine de cette sensation de chute la nuit.

La pratique d’exercice sportif

Faires du sport est bénéfique en plus d’octroyer plus de tonicité tout la journée, mais il elle peut engendrer des secousses hypniques. La raison ? Le votre corps a du mal à freiner au moment de l’endormissement, notamment pour les gens qui exercent des sports en soirée.

Le café et les autres produits stimulants

La consommation de café, de nicotine ou d’autres stimulants peuvent garder le cerveau et le corps éveillés. Alors, si vous en consommez le soir, cette habitude peut provoquer des insomnies, donc des secousses hypniques. Evitez alors de consommer du café le soir et respectez une hygiène de vie adaptée.

La carence en nutriments

Les carences en magnésium, fer ou calcium augmente le risque d’expérimenter cette sensation de chuter de très haut. Il serait alors judicieux d’adopter un régime alimentaire sain et équilibré afin d’ingérer les nutriments essentiels à l’organisme.

Qu’en-est-il du remède ?

Il n’existe pas de traitement exact pour les secousses hypniques, parce qu’elles sont regardées en tant que phénomène normal. Ce qu’il faudrait faire, c’est de dormir dans un environnement calme et sombre afin de limiter l’intensité et la fréquence de cette sensation. Consultez un spécialiste du sommeil si vous rencontrez un sérieux problème à cause des secousses hypniques.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend