Ricopathie : Le syndrome de l’enfant riche est ses symptômes – Recettes en Famille

Ricopathie : Le syndrome de l’enfant riche est ses symptômes

by Emma

Le syndrome de l’enfant riche ne traduit pas que le parent est doté de financement aisé. Cette condition insolite n’est pas forcément en liaison avec l’état pécuniaire et le mode d’éducation parental. Voici les impacts des principes transmis par les parents sans pour autant s’en rendre compte, comme le relaye le journal Ouest-France.

Le mode d’éducation inoculé peut découler d’une bonne intention mais certains sont sources de conséquences néfastes une fois adulte. Le problème est que certains gens ne se rendent pas compte de cela. Plein feu.

La ricopathie, c’est quoi ?

Ricopathie ou « affluenza » sont tous les deux, une épellation du syndrome de l’enfant riche. Ce dernier n’est pas exclusif aux parents d’une ressource financière aisée. Il découle d’une volonté de surprotéger alors l’enfant acquiert une éducation non adéquate. Une fois adulte, l’enfant ne possède pas assez de pilier pour affronter les aléas de la vie. En cause, il n’a jamais eu l’occasion de se battre lui-même pour avoir ce dont il rêve. Si la famille de classe moyenne est susceptible de subir ce problème, c’est parce que les parents adoptent un rythme de travail soutenu et souhaitent compenser leur absence par des cadeaux qui coûtent une fortune. Les chercheurs, ressortissants de Harvard ont alors établi 6 manières de bien élever sa progéniture. Découvrez sans attendre, les signes de la ricopathie.

Un comportement irresponsable et un manque d’empathie

L’enfant gâté a existé depuis des décennies si le syndrome de l’enfant riche a trouvé le jour depuis les années 90.  L’origine du mot « affluenza » est l’ouvrage The Golden Ghetto : The Psychology of Affluence écrit par Jessie H. O’Neill, psychothérapeute. La spécialiste évoque que les enfants qui possèdent ces particularités se comportent de manière irresponsable et sans la moindre empathie. L’agissement des parents sont à l’origine de cette conduite inadaptée. Les parents se voient rassurés en compensant leur absence par des cadeaux onéreux et des présents alors que les répercussions peuvent devenir graves.

Un conditionnement des parents

Si les parents offrent des cadeaux aux enfants, ils ont une bonne intention du fait de leur culpabilité pour ne pas être toujours. Le comportement de l’enfant n’est pas forcément un caprice mais peut également découler du conditionnement du parent. Ce dernier offre un présent à son enfant en espérant le tranquilliser lorsqu’il pleurniche, après une réussite ou en d’avoir rendu service. Le fait de donner un cadeau n’a rien de mal mais le souci, c’est l’impact sur l’état émotionnel du petit. Gardez à l’esprit que quelques unes des erreurs fréquentes des parents sont sources de mauvaises éducations.

Les effets du syndrome de l’enfant riche

En plus du caprice et le comportement gâté, le syndrome de l’enfant riche fait naitre également d’autres effets négatifs. L’enfant de voit démotivé sur ce qu’il fait. Mais il peut aussi développer un manque d’estime de soi et n’est pas non plus en mesure de gérer des problèmes dans la vie. L’enfant peut également devenir indiscipliné dans le quotidien. Il est plus exposé à des échecs scolaires et peuvent rencontrer des complications en terme de vie sociale. Ce type d’éducation inadaptée est tout de même stimuli du désir de drogue puisque l’enfant ne parvient pas à gérer sa colère.

Des astuces pour éviter ces effets nuisibles

Les parents doivent agir afin de ne pas faire croire à enfant qu’il doit tout recevoir sans effort. De cette manière, l’enfant comprendra la valeur du travail ainsi que le lien avec les choses qu’il obtient. Apprenez-lui à effectuer le ménage sans attendre de contrepartie, comme faire le lit au réveil, ranger sa chambre, ranger et laver les vaisselles après chaque repas. Si vous aidez votre enfant à surmonter ses problèmes il se rendra compte des valeurs essentielles qui permettent d’exceller dans la vie tout en restant intègre et digne. Aidez-lui à comprendre qu’il doit assumer ses actes en cas de faute pour qu’il valorise la famille, ses entourages et les présents qu’on lui offre.

Un parent strict n’est pas un parent méchant

Si vous êtes intransigeant sur certains principes de vie, cela n’implique pas une méchanceté envers votre enfant. Au contraire, c’est une manière d’aider ce dernier à grandir et à mener une vie d’adulte équilibrée. De plus, il s’agit d’un principe qui permet d’avoir un repère tant émotionnel que relationnel. L’enfant aura alors un pas d’avance sur les difficultés de la vie même et peut rester autonome.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend