Ribera : Un boulanger offre les pains non vendus aux personnes les plus démunies avant de rentrer – Recettes en Famille

Ribera : Un boulanger offre les pains non vendus aux personnes les plus démunies avant de rentrer

by Emma

Des fois, être sympa et généreux envers autrui peut éliminer les problèmes du monde contemporain. En effet, cette idée est exacte sans avoir besoin d’analyse. C’est vrai que partager un regard et un cœur sincère pourront sauver des vies et cet homme en est la preuve vivante. Ce boulanger Italien partage chaque fin d’après-midi du pain et des nourritures à tous les gens dans le besoin. Les journalistes de la Repubblica, journal local mettent en lumière cet acte qui fait chaud au cœur.

L’histoire s’est déroulée à l’avenue Fra ‘Girratana, à Caltanissetta, une petite ville en Sicile, où un boulanger de 45 ans, originaire de Ribera, a pour volonté d’accomplir un bonne mission. Il a décidé de se rendre utile aux pauvres et de leur partager des pains et non vendus et des vivres à chaque fin de travail. Il faut croire que la sincérité de ce boulanger à éliminer la famine et encore son grand cœur à toucher plusieurs individus.

Le commencement de l’histoire

Habite dans une ville à Nisseno avec sa famille depuis 16 ans, Fedele Termine avait une vie normale et dirige une boulangerie : « Il Pane ». Effectivement, ce boulangerie se présente comme un simple business jusqu’à l’apparition d’une mère qui demande son aide envers cet homme magnanime :

« Il y a un mois, la maman d’une petite fille malade m’a demandé de lui apporter le pain qui reste au magasin en fin de journée car elle n’avait pas les moyens de nourrir son enfant. J’ai accouru à son aide, et j’ai depuis commencé à le faire tous les jours. C’est devenu ma mission. » peut-on lire dans les récits du boulanger.

C’et devenu une habitude pour Fedele Termine

Tous les soirs, lorsque son travail est fini, il dispose plusieurs sacs alimentaires sur un banc en face de sa boulangerie. A l’intérieur de ces sachets, on peut voir du lait, de l’eau, de l’huile, du sel, des fruits et encore tous les pains invendus dans la journée. Ces aliments sont partagés à tous les individus pauvres et également à la famille incapable de vivre normalement. Il a créé un banc en face de sa boulangerie pour en faire un centre de partage d’aliments à tous les personnes les plus défavorisées A certains moments, il se déplace lui-même et partage la nourriture dédiée à la catégorie de personnes susmentionnée.

« Il ne manque jamais de nourriture sur mon banc. Parfois, j’apporte moi-même la nourriture que j’ai collectée à la maison de ceux qui en ont besoin », relate Fedele.

L’idée de Fedele Termine a changé plusieurs individus

La boulangerie de Fedele : « Il Pane » devient un symbole d’espérance ainsi que d’entraide entre les individus. De plus, les gestes du boulanger ont attiré d’autres individus, que Fedele a persuadé un groupe de jeunes qui réalisent un travail social. En outre, Fedele a créé un lien avec 5 amis et qui a donné naissance à un groupe d’aide appelé : « Ragazzidellanotte ». Ce dernier a comme cible les jeunes, dans le but d’éviter les drogues et l’alcoolisme.

Une petite contribution, mais un grand impact

La volonté du boulanger a vraiment provoqué un changement de vie de plusieurs individus miséreux dans la ville de Caltanissetta, dont les personnes qui peinent à trouver de quoi manger. Ayant le cœur sur la main, il a réellement attiré plusieurs autres personnes à prendre en considération la solidarité ou encore à s’investir dans le travail social.

« Il y a beaucoup de gens dans le besoin. Notre contribution est petite mais importante. Ce serait bien si beaucoup d’autres personnes faisaient pareil. L’amour des autres est gratuit et paie toujours. », annonce cet homme miséricordieux.

Le boulanger affirme que, si tout le monde consacre un peu de son temps et de choses aux pauvres, peut être que la famine va disparaitre. Pour cela, tous individus peuvent manger pour assouvir le besoin.

Les bienfaits de la générosité

  • Participer à la réalisation d’un don vous donne la joie et la fierté d’après une étude. Effectivement, aider les autres se présente comme un symbole de satisfaction, mais encore une augmentation de niveau de vie d’un individu.
  • Il est clair que la réalisation de dons nous rend heureux, mais ils nous aident tout de même à éliminer la dépression et de véhiculer une bonne santé.
  • Faire un don nous aide à avoir une bonne relation avec des individus dans le besoin et encore de savoir comment ils vivent leurs vies quotidiennes. Par la même occasion, l’auteur de la charité peut croiser des personnes ayant les mêmes valeurs que lui dans le milieu de rencontre.
  • Le fait de donner aux autres pourrait vous apaiser l’esprit et vous pourrez dormir aisément. En plus, cela permet de réaliser son but, de servir d’exemple et encore d’avoir une vie calme.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend