Remédiez les signes de Covid-19 chez soi avec ces gestes simples ! – Recettes en Famille

Remédiez les signes de Covid-19 chez soi avec ces gestes simples !

by Emma

La population mondiale ne sorte pas intacte de la crise sanitaire, raison pour laquelle tous les Etats mettent en œuvre des mesures de prévention. Certes, le virus se propage de manière féroce mais des mesures restrictives s’établissent afin d’alléger ses répercussions. On sait que les patients atteints de cas graves du covid-19 sont directement admis à l’hôpital et suivent des traitements draconiens. Quant aux patients avec des signes symptomatiques anodins, de soins efficaces à la maison suffisent. Top Santé relaye les informations sur ce geste utile à en croire au Dr Jacques Battistoni.

Les équipes de l’Organisation Mondiale de la Santé ont avéré que les signes récurrents du covid-19 se traduisent par une toux sèche, une aura fiévreuse ou encore des harassements. Ses symptômes ne se limitent pas uniquement à cela, il se peut que la fonction de l’organe de l’odorat du patient se dérègle. D’ailleurs, le patient perd le goût. Le pourcentage des cas graves de coronavirus est moindre face aux nombres de cas inoffensifs d’après l’Organisation Mondiale de la Santé.

L’admission aux établissements sanitaires est réservée aux personnes atteintes de cas grave, ce qui n’est pas nécessaire pour ceux avec des signes anodins. Dans ce dernier cas, Top Santé préconise de prendre en considération les mesures barrières face à cette guerre contre un ennemi invisible, donc de se confiner chez soi. En outre, le ministère de la santé invoque que cette attitude évite de submerger les agents de santé. Tout en sachant que tous les cas qui nécessitent une réanimation sont admis aux hôpitaux.

Les mesures à prendre face à des signes du coronavirus

Comme susmentionné, lorsque le patient présente un cas modéré de coronavirus, l’hospitalisation n’est pas requise. A la place, le patient est conseillé de rester chez soi et de suivre des traitements adaptés. Plein feu sur ces gestes à appliquer.

  • Lorsque la personne tousse ou qu’elle a la fièvre, le geste primordial à faire est de rester à la maison et de limiter au mieux les sorties, voire ne pas sortir du tout ;
  • Toutes les autres personnes habitant avec vous doivent tout de même suivre la mesure de confinement ;
  • Le Dr Jacques Battistoni recommande de ne pas consulter un agent de santé ni les établissements de santé.

S’il vous est vraiment nécessaire de voir un spécialiste, contactez un pharmacien ou encore votre médecin traitant. Autrement, il vous est recommandé de sollicité une aide médicale en ligne.

Que faire pour remédier aux symptômes ?

Tout en sachant que le vaccin contre le covid-19 n’est pas encore d’actualité, ce spécialiste déploie des gestes qui servent à alléger les gènes occasionnées. Il s’agit des signes modérés tels que la toux ou encore la fièvre. N’hésitez pas à prendre un paracétamol tout en suivant à la lettre les dosages recommandés.

Toutefois, une idée unanime entre plusieurs médecins dénonce l’automédication pour être une origine d’effets secondaires au détriment des patients du covid-19. Les antiinflammatoires sont les premiers suspects, notamment l’aspirine, l’ibuprofène, ou encore l’Advil. Ces médiations sont défendues par le ministère de la santé pour être à l’origine d’effets secondaires au détriment des patients contaminés.

Quid de l’évolution de la maladie ?

Le but est de fuir les symptômes du coronavirus en le dégageant peu à peu. Selon le Dr Jacques Battistoni : « La fièvre est variable chez les patients qui ont le coronavirus, elle peut être très légère au début (37,5°C) puis monter fortement en deuxième semaine. Inutile de vous angoisser, même si vous n’avez que de faibles symptômes, appelez votre médecin traitant ou faites une téléconsultation afin d’avoir un avis médical ».

Le patient sera dans ce cas rassuré. D’ailleurs, le suivi de l’évolution de la maladie est prôné en fonction des symptômes visibles. Toujours selon cet expert, la contamination débarque avec des signes bénins, dans la plupart des cas. Ensuite, lesdits symptômes deviennent sérieux au cours des 14 jours qui suivent. Il se peut que le patient développe des nouveaux signes plus graves, raison pour laquelle il serait judicieux d’observer les signes initiaux de la maladie. « Cela permet d’avoir un repère » a ajouté le Dr Battistoni.

L’importance des suivis sur les signes de la maladie soit effectivement prendre place. Ainsi, il serait plus facile de prendre des mesures dans le cas d’amplification des symptômes. Il se peut que le patient ressente de violentes migraines, ou encore un encombrement vif de respiration. Dans de tels cas, il est préconisé d’appeler le numéro du SAMU.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend