Réflexologie plantaire : Une méthode qui atténue diverses afflictions – Recettes en Famille

Réflexologie plantaire : Une méthode qui atténue diverses afflictions

by Emma

La réflexologie plantaire est une médecine traditionnelle chinoise qui fait partie de la médecine douce. Cette technique de guérison attise de plus en plus de gens et cette recrudescence se manifeste par le nombre accru de ses adeptes. La réflexologie plantaire considère que la plante des pieds est en relation avec tous les organes du corps. Ainsi, pour soulager les maux dans ces organes, il suffit de stimuler les zones réflexes dans la plante des pieds liées à ces derniers. Pour en savoir plus sur la réflexologie plantaire, continuez à lire.

En général, la réflexologie se fonde sur le principe : qu’il existe sur certaines zones du corps des « tableaux de bord » qui représentent le corps tout entier. Par conséquent, la réflexologie plantaire ou palmaire soutient que par le fait de toucher une zone du corps, on peut soulager des tensions dans d’autres parties de ce dernier qui est inaccessible au touché. Florence Beauchesne, réflexologue, détaille tous ses bienfaits.

La réflexologie plantaire soulage le stress et les tensions

D’après la réflexologue, cette discipline ancestrale est pour la majorité associée à la médecine traditionnelle. Cette technique plantaire est aussi destinée à soulager le stress qui est très néfaste pour le bon fonctionnement du corps. Cependant, la réflexologie est de plus en plus utilisée pour apaiser les tensions du corps. Elle n’est pas encore très reconnue par les Français, et sa pratique est surtout connue pour être à la fois efficace sur le domaine physique que psychique. Cette technique est faite pour éliminer les tensions nerveuses, et les pensées négatives, la décontraction musculaire, et offre une relaxation pour soulager le stress et la circulation du sang, mais aussi le système lymphatique.

La réflexologie est comme il faut le savoir basé sur le principe que les organes sont tous en relation à une certaines parties du corps. Comme exemple la colonne vertébrale.

Grâce à ses bienfaits, la réflexologie permettrait donc de combattre des troubles courants tels que les problèmes hormonaux, les allergies, les troubles digestifs ou respiratoires, les maux de dos, les troubles du sommeil, l’eczéma ou encore les troubles de tension artérielle.

Certaines de ces conditions nécessitent évidemment une consultation médicale, précise Florence Beauchesne, la réflexologie viendra donc agir en complément d’un traitement recommandé par un médecin lorsque cela est possible.

Les zones réflexes qui correspondent aux douleurs

La réflexologie, telle qu’elle est enseignée et pratiquée aujourd’hui, repose sur un principe simple: la division du corps en dix zones longitudinales. De ce fait, la plante du pied gauche correspond aux organes du côté gauche du corps et réciproquement pour la plante du pied droit avec les organes du côté droit.

Ce même principe s’applique aussi à la réflexion palmaire. Un article publié par The Journal of Traditional and Complementary Medicine les met en avant et révèle avec plus de précision la localisation de chaque point.

  • Le point de la tête pour les maux de tête et les migraines
  • Le point des yeux pour prévenir les troubles oculaires
  • Le point du cou pour dénouer les nœuds et libérer les tensions
  • Le point des poumons pour des voies respiratoires encombrées
  • Le point de la thyroïde pour combattre la fatigue et la douleur
  • Le point de l’intestin pour les troubles digestifs (diarrhée, constipation, ballonnements)
  • Le point des genoux pour les douleurs d’origine mécanique ou traumatique
  • Le point du coeur pour les douleurs au thorax
  • Le point des lombaires pour les douleurs de la sciatique et les maux de dos

Selon le Dr Pierrick Hordé, le massage est aussi faisable en effectuant des étirements, des massages habituels, des touchers légers ou encore des pressions en rotation sur les points concernés.

 Mise en garde

  • Lors de blessures ou des traumatismes, la réflexologie n’est pas conseillée.
  • Cette mise en garde est aussi d’actualité pour les entorses, inflammation, troubles cardiaques récents, la phlébite, et aussi d’autres problèmes circulatoires.
  • Florence Beauchesne a aussi expliqué que cette technique n’est pas faite pour les femmes enceintes, au risque d’engendrer une fausse couche.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend