Protégez-vous mutuellement durant la crise sanitaire de la Covid-19 en mettant vos masques – Recettes en Famille

Protégez-vous mutuellement durant la crise sanitaire de la Covid-19 en mettant vos masques

by Emma

A partir de sa date d’apparition à Wuhan, la ville chinoise, le Covid-19 a connu une prolifération effrénée partout sur la planète. Nombreux pays des quatre coins du monde se sont retrouvés obligés de mettre en vigueur un confinement général afin de ralentir au mieux sa propagation. Dans ce sens, le port du masque avait suscité des polémiques au préliminaire de la contamination. Au cas de la France, le stock des outils nécessaires pour les agents sanitaires étaient en rupture, ce qui était un réel scandale d’État. Cependant lorsque le déconfinement a été entamé, les Français ont pu agencer une réserve en masques adéquate dans le but de se protéger aux endroits publics. Comme l’indique un médecin qualifié au sujet des maladies infectieuses et relayé par Forbes, mettre un masque fait preuve de respect les uns envers les autres en cette période de crise sanitaire.

Ces derniers mois, la population mondiale lutte contre une crise sanitaire extravagante. En date du dimanche, la statistique expose plus de 10 millions de cas de contaminations par le virus de Wuhan. Si plusieurs terroirs se sont contentés de reprendre les activités quotidiennes, certains ont encore exigé à nouveau, un confinement à leur peuple.

A l’échelle mondiale, le combat contre l’ennemi invisible perpétue et fait appel à l’exhortation du personnel soignant ainsi que des scientifiques tout en prônant la vigilance des concitoyens. Le Dr Mark Smolinski, infectiologue et président de Ending Pandemics, se révolte pour l’heure en raison de certains individus qui ne portent pas leur masque alors qu’ils se promènent dans des lieux publics.

Le port de masque, un signe de respect mutuel

Il est à préciser que le coronavirus est toujours omniprésent, cependant la discrétion des barrières sanitaires dans certains territoires mène la population à baisser la garde. Selon le Dr Mark Smolinski au sujet de la situation actuelle, il existe des personnes qui ne mettent pas leur masque en sortant de chez eux. « Je ne peux m’empêcher de ressentir de la déception, voire de la tristesse, à chaque fois que je m’aventure hors de chez moi et que je vois des gens ne portant pas de masque », a-t-il martelé.

Le médecin, faisant partie des personnels en première ligne de la lutte contre le virus mortel, déploie que la contamination se poursuit et se dispense d’une personne à une autre, et le fait de nier les mesures barrières serait le moyen le plus réussi de doubler la vitesse de propagation.

Cet infectiologue accentue : « Mes chances d’être infecté ne sont donc pas uniquement basées sur mes actions, mais sont également influencées par les comportements de ceux qui m’entourent ». Les personnes qui ne mettent pas de masque contribuent, à vrai dire, à la multiplication de cette épidémie qui peut est susceptible de traîner des décès.

La affection s’inocule surtout dans le cas où un individu porteur du virus tousse, éternue, ou crache, ou se trouve à une distance moins d’un mètre par rapport à une autre personne. Raison pour laquelle porter un masque en présence des autres est essentiel. Selon le Dr Mark Smolinski, il est question d’un « véritable signe de respect » à l’égard des autres en ce moment de lutte contre la maladie.

En mettant son masque, on ne conserve que nos propres gouttelettes respiratoires. On ne se protège pas soi-même contre la contamination, mais on plutôt la vie des autres qui se trouvent à côté. Il est question d’un raisonnement civique et de solidaire que chacun est tenu d’adopter cette mesure de précaution afin de stopper l’expansion du coronavirus. Ainsi, le médecin implore les individus de la planète à « porter un masque lorsqu’il n’est pas possible de garder une distanciation sociale ».

Que faire face à la maladie ?

Le coronavirus se détermine par une infection des appareils respiratoires et se transmet dans le cas où un patient du virus répand des gouttelettes vers un autre individu. Ce gouttelettes se projettent lorsque le porteur du virus tousse, éternue, ou dialogue à une distance qui est moins d’un mètre face à un autre individu.

Evidemment, certains individus ne présentent aucun signe de la maladie et il n’est pas forcément évident de savoir si un interlocuteur est infecté ou non par la Covid-19. Ainsi, privilégier les gestes barrières et respecter la mesure de distanciation sociale sont de mise dans le but de se prémunir de la maladie. Selon l’OMS, ces barrières ont pour objet de limiter les risques de contamination par le virus :

  • Le lavage des mains avec de l’eau savonnée ou l’application de la solution désinfectant de manière régulière ;
  • Le respect de la distanciation sociale d’au moins un mètre envers les autres ;
  • Eviter de se toucher le visage, dont les yeux, le nez ainsi que la bouche ;
  • En toussant ou en éternuant, se couvrez-vous la bouche et le nez sous le pli de votre coude ou en couvrant le visage avec mouchoir à usage unique.

D’ailleurs, le port de masque est de rigueur lorsque la distanciation sociale d’un mètre est impossible, notamment au moment des visites dans les Ehpad, lors des courses aux magasins ou dans les transports publics.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend