Présence de corps étrangers dans certains des produits alimentaires de Carrefour – Recettes en Famille

Présence de corps étrangers dans certains des produits alimentaires de Carrefour

by Emma

Carrefour vient de sonner l’alarme en ce qui concerne les produits contaminés et nuisibles à la santé. Parmi eux, le riz basmati, les hot-dogs et les mini-hamburgers. La raison ? Ces aliments constituent des matières métalliques, des toxines mais aussi de Listeria monocytogenes selon l’article relayé par Ouest-France. Plein feu !

A titre de vigilance, grand nombre de produits ont été convoqués par Carrefour. Parmi les éléments en cause, on constate le saucisson campagnard de la marque Pilat, le riz basmati en paquet de 500 g mais aussi celui 1 kg, des boîtes de 10 mini cheeseburgers ou de 8 mini hot dogs surgelés. Cet icône du commerce en détail invoque la vigilance à ses fidèles.

Listeria dans les composants du saucisson campagnard Pilat

Par l’occasion d’un communiqué en date du 13 octobre, la marque française déploie que le saucisson Campagnard Pilat, particulièrement les produits appartenant au lot 2022402 sont nocifs. En effet, la sentence de la société Salaisons du Mont Pilat répond à un examen dévoilant que le taux de Listeria monocytogenes est quelque peu élevé. En sus, c’est une bactérie remise en cause dans des salades des restaurants McDonalds l’année 2018. Comme annoncé sur le site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, ladite bactérie est susceptible d’engendrer une listériose si la consommation est excessive. Toutefois, l’atteinte par une maladie n’est pas une fatalité suite à une imprégnation de cette bactérie tant redoutée. En cause, il existe des porteurs sains de la bactérie.

Selon une statistique annuelle, l’incidence en France se voit très malingre. En fait, elle s’attaque à près de 400 sujets tous les ans, notamment les personnes à une défense naturelle fragile, les femmes enceintes, les nourrissons ainsi que les personnes âgées. Dans des cas exceptionnels, l’incidence peut atteindre des personnes en bon état de santé et peut devenir mortelle notamment chez les individus vulnérables.

Pour s’en défaire, les clients sont invités à détruire les produits concernés, sinon de réaliser une demande de remboursement auprès de l’enseigne. Si un sujet fait face à des symptômes comme de la fièvre ou des migraines, la consultation médicale est vivement conseillée. A savoir que le temps d’incubation d’une listériose va jusqu’à 8 semaines, selon les données déployées dans un article de Ouest-France. Si des clients ont des doutes ou souhaitent recevoir des informations complémentaires, ils sont priés de contacter la Salaison du Mont Pilat via l’adresse mail [email protected] ou par un appel téléphonique au 04 77 20 97 23.

Aflatoxines B1 dans le riz basmati

Des produits de la marque Soufflet ont été pointé du doigt, notamment le riz basmati en boîte de 500 grammes ayant comme référence EAN : 3245412435256. Celui en sachet de 1 kilo ayant comme référence EAN : 3560070837984 n’est pas non plus épargné. Les clients ont été avisés en raison des aflatoxines, des mycotoxines à l’origine de moisissures qui se forment en raison de l’humidité et la température. D’après le Département Cancer Environnement du Centre Léon Bérard, ce phénomène se produit « soit dans les champs, soit pendant le stockage ». Dans un des articles du département, l’aflatoxine B1 est avéré pour être la plus nuisible et la plus récursive. Par ailleurs, ce sont des substances aux effets carcinogènes et génotoxiques.

Si le Carrefour fait appel à la vigilance, c’est surtout en raison de la consommation excessive de ces toxines qui mettra à mal la santé en général. Certains facteurs de risque sont aussi pris en compte, dont la maladie hépatique puisque le patient endure spécifiquement une hypersensibilité aux aflatoxines. Les clients sont conviés de rendre les produits concernés à l’instar des autres marchandises affectées. Pour demander plus de renseignements, l’équipe de prise d’appel sera joignable au numéro 09 69 39 70 00.

Des particules métalliques dans les mini hot-dogs et les cheeseburgers surgelés

A l’initiative de la société Bretzel Burgard, des boîtes de mini cheeseburgers faisant partie du référence lot 102590101 et des mini hot-dogs surgelés de la série lot 102610174 ont été ôtés du fil de vente. En effet, des particules métalliques sont constatées et d’après le constat, ces corps étrangers proviennent des fournisseurs de farine. La date de péremption des produits concernés respectifs est du 15 ou du 17 septembre 2021, selon un rapport de La Capital. Les individus concernés sont donc invités à suivre les mêmes démarches que pour les autres produits.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend