Première dauphine de Miss France 2023 : Une femme transgenre – Recettes en Famille

Première dauphine de Miss France 2023 : Une femme transgenre

by Emma

L’actrice Andréa Furet est élue première dauphine de Miss Paris. La femme transgenre a voulu tenté sa chance et se trouve à cette place honorable. Il s’agit en effet d’une avancée dans le concours de beauté.

En mai dernier, on a appris qu’Andréa Furet, une femme transgenre participe au concours de beauté, lors de la présentation des candidates au concours de Miss France 2023. Agée de 20 ans, cette comédienne a fait son apparition au grand public dans le film « Il est elle ». Le film diffusé sur la chaine TF1 entame un thème sur la transidentité. Ce sujet concerne directement la jeune femme.

Après plusieurs étapes du concours, Andréa Furet fait partie des six candidates qui participeront à la Miss France.

Elle a toujours voulu réaliser cet objectif, selon ses dires.

Andréa Furet affirme :

J’ai toujours voulu le faire et quand je me suis rendue compte que c’était possible, je l’ai fait. Je ne le regrette pas. Beaucoup de filles n’auraient pas pu participer l’année dernière et se retrouvent cette année. Vive le progrès !

Première dauphine de Miss Paris : Une femme transgenre

Avant la toute dernière étape, Andréa Furet pourrait espérer le titre de Miss Paris. Le 19 juin dernier, le public était appelé à voter pour leur candidate préférée. L’élection de leur Miss préférée se passait sur Lido. Le public avait profité d’un spectacle en couleur, avant la proclamation du résultat des votes du public. Six candidates ont alors été élues par l’audience et délibérées ensuite par un jury composé de trois membres.

Au final, Andréa Furet a obtenu le titre de première dauphine de Miss Paris 2023.

« C’est génial ! Etre première dauphine, c’est fou », s’est-elle émue. Selon elle, les gens ont prouvé qu’ils sont prêts pour vivre dans le monde de la révolution et ils s’apprêtent également à vivre ensemble. « Ce titre est vraiment synonyme de victoire », conclut la première dauphine de Miss Paris 2023.

Une véritable avancée dans les concours de beauté

Cette année, le critère de sélection a connu un changement. Dans ce concours de Miss France, la victoire est symbolique. Lors de la Missa Alsace, une des candidates a avoué qu’elle est mariée et mère de famille. Autrefois, ce critère était prohibé, ce qui n’était pas le cas à ce moment.

Le jury ne recale pas les femmes transgenres d’une manière explicite, mais l’intégration d’Andréa Furet parmi les candidates est un véritable avancé dans les concours de beauté.

« Je suis extrêmement touchée d’être la première femme transgenre à inscrire son nom dans l’histoire de les Miss », s’est-elle exclamée.

Elle déplore qu’en 2022, plusieurs jeunes sont encore marginalisés, harcelés et incompris. C’est parce que, « ils essaient d’être eux-mêmes ».

Ce qui rend Andréa Furet fière est aussi que son titre pourra montrer « qu’on peut être qui on est vraiment », et qu’on a toujours la chance de triompher dans tous les domaines.

Avec le titre de première dauphine de Miss Paris, Andréa Furet a encore des étapes à passer parce qu’elle est élue parmi le trio final qui participera au concours régional de Miss Ile-de-France. Il s’agit effectivement de l’élection de la femme qui participera à Miss France 2023 vers la fin de l’année.

Share to your social media accounts!

Send this to a friend