Pour éviter le cancer, évitez ces 6 aliments – Recettes en Famille

Pour éviter le cancer, évitez ces 6 aliments

by Emma

La pathologie cancéreuse survient par de divers facteurs incontrôlables. Dans l’Hexagone, 382 000 cas de cancer sont recensés en 2018 et les causes principaux du cancer sont le mode vie mal sain. Certains aliments engendrent effectivement la probabilité de développer un cancer et l’information a été diffusée par Business Insider, Le Monde et Le Figaro.

Le cancer est connu par son développement à petit feu et finit par affecter quelques organes. Le mieux qu’on puisse faire c’est restreindre au mieux le risque d’en avoir.

Le cancer est promu par certains aliments qu’on consomme au quotidien.

Un tiers des cas de cancer ont pu être déviés d’après une information de l’OMS et les facteurs sont des aliments qui augmentent le risque.

  1. Les chairs animales et la charcuterie

D’après une étude du CIRC, le cancer colorectal découle des excès de viande rouges, notamment la viande de bœuf, porc, agneau, mouton ou la viande de cheval. La viande industrielle consommée sans modération en est aussi une source, comme les salamis, les viandes fumées et encore du jambon ainsi que du pâté.

La viande rouge est riche en fer héminique selon un compte rendu de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail. Tandis que la charcuterie est riche en nitrites qui sont relatifs à la maladie cancéreuse, d’après Axel Kahl, président de la Ligue contre le cancer.

Le poison fumé n’en sort pas innocent puisque d’après le Pr Robert Benamouzig, chef du service de Gastro-entérologie et oncologie digestive de l’hôpital d’Avicenne, lors du fumage, des nitrites et des nitrates sont additionnés.

Trois associations ont demandé auprès de la ministre de la santé Agnès Buzyn de prohiber l’ajout de nitrites à la préparation des aliments. Cette sollicitation a eu lieu lors de la Journée mondiale contre le cancer. Sachez que plus de 12 000 aliments commercialisés dans la Métropolitaine renferment ces substances nuisibles selon le 20 Minutes.

  1. Les matières grasses

Des cellules graisseuses contenues dans les aliments huileux prolifèrent la sécrétion d’œstrogènes, ce qui amplifient toute de même l’accroissement des cellules. Cette information a été diffusée par le Figaro. Lea Dépêche de son côté a publié que les graisses est une cause augmentant le risque d’avoir un cancer. Les chercheurs scientifiques ont précisé que « la graisse viscérale affecte le fonctionnement hormonal et la résistance du corps à l’insuline et conduit à l’inflammation », en plus de cela c’est aussi un facteur de la maladie diabétique et des troubles cardiaques.

  1. Les aliments excessivement salés

Le cancer d‘estomac peut être à l’origine des aliments trop salés à cause de la putréfaction de la muqueuse gastrique. Par conséquent, la menace de maladie est amplifiée, tel est le cas de l’Helicobacter pylori. Il serait judicieux de limiter au maximum les aliments riche en sels.

  1. Les aliments purement industriels

Le Monde a diffusé une recherche qui explique la relation entre le cancer et les aliments industriels, notamment les nourritures congelées, les pâtes à tartiner, les céréales, les boissons gazeuses et encore d’autres. Alors que le quart des aliments consommés tous les jours font parties de ces aliments industriels. « L’apport de ces éléments plus sucrés, plus gras, plus caloriques, peut avoir un effet sur la prise de poids et l’obésité. Or on sait que celle-ci est reconnue comme un facteur de risque majeur de cancer, notamment du sein après la ménopause » ont-expliqué les chercheurs.

  1. Les boissons sucrées

Le risque de cancer de sein est augmenté à 18% et de 22% à cause des boissons trop sucrées selon Mathilde Touvier, directrice de l’équipe de recherche. Ce résultat découle d’une analyse à laquelle 100 000 Français ont participé. Certes, les chercheurs n’ont pas établi un lien de cause à effet mais ils ont pu repérer des liaisons étroites entre la maladie cancéreuse et les boissons sucrées. Cette analyse fait appel à la pondération de la quantité de sucre dans nos rafraîchissements.

  1. L’alcool

Juste derrière le tabagisme, l’alcoolisme est un facteur de risque de cette maladie. Les boissons alcoolisées sont riches en éthanol et cette substance s’altère en acétaldéhyde. Une recherche ayant été mené précise que cette dernière déclenche une transformation des cellules souches putréfiant l’ADN et qui peut promouvoir des excroissances dans les tissus de notre corps.

Selon le Pr Ketan Patel, initiateur de cette présente analyse « l’alcool peut quoi qu’il en soit être à l’origine de cancer, et ce de différentes manières. Y compris chez les personnes dont les mécanismes de défense sont intacts. »

Les chercheurs scientifiques ne cessent de déceler de nouvelles remarques relatives au mode nutritif et au cancer. Le NHS a effectivement signalé que l’alimentation saine est une arme qui prévient contre les facteurs pathogènes au détriment du corps.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend