Pendant ces périodes de confinement en Inde : des milliers de tortues utilisent la plage aux fins de se reproduire, et ce phénomène ne s’est manifesté qu’une fois en 7 ans. – Recettes en Famille

Pendant ces périodes de confinement en Inde : des milliers de tortues utilisent la plage aux fins de se reproduire, et ce phénomène ne s’est manifesté qu’une fois en 7 ans.

by Emma

En générale, les tortue olivâtre ou ce que les scientifiques appel Lepidochelysolivace, vont chaque année dans l’Etat indien oriental d’Odisha pour se reproduire. Il est à remarquer que cette espèce est menacée par l’homme que ce soit par l’industrialisation ou par ses activités. Cette année, ces espèces ont effectué ce rituel de la reproduction, pour la première fois depuis 2013, sur les plages de l’Inde.

Avec le confinement des hommes dans leurs maisons respectives, un peu partout dans le monde, les espèces animal ont aussi reconquit des zones sur lesquels ils avaient du mal à atteindre. Un exemple concret de ces zones est les plages de l’Inde.

https://www.instagram.com/p/B-eGbrxhbeq/?utm_source=ig_embed

Avec le confinement qui prend de l’ampleur dans le continent asiatique, un phénomène surprenant s’est manifesté de nouveau. On remarque que les tortues olivâtres vont pondre leurs œufs dans la nuit du printemps, sur les plages de l’état oriental de l’Odisha. Mais ce phénomène ne se produit que quand ces tortues jugent ne pas être menacé ou perturbé.

 

Un évènement des plus remarquables s’est produit sur les deux plages, car pour la première fois depuis 7 ans, ces tortues ont pondues leurs œufs en pleine journée.

“La dernière fois que nous avons vu des tortues pygmées ici en pleine journée c’était en 2013. Normalement, elles ne viennent que la nuit pour pondre leurs œufs”, a déclaré à Mongabay l’agent des forêts du district, AmlanNayak.

Les autorités ont tout de suite pris des mesures contre les pêcheurs qui pourraient s’aventurer à déranger ces espèces. Pour ce faire, les autorités ont utilisé des vedettes rapides pour cette tâche.

View this post on Instagram

Olive Ridley sea turtles return to the sea after laying eggs on Rushikulya Beach, some 140 kilometres (88 miles) southwest of Bhubaneswar in India's eastern Odisha state, on February 23, 2018. Thousands of Olive Ridley sea turtles started to come ashore in the last few days from the Bay of Bengal to lay their eggs on the beach, which is one of the three mass nesting sites in the Indian coastal state of Odisha. Picture by Getty #FT #financialtimes #turtles #wildlife #animal #animals #Rushikulya #Rushikulyabeach #Bhubaneswar #india #Odisha #indian #asia #oliveridley #nesting #nest #turtles #ocean #water

A post shared by Financial Times (@financialtimes) on

Les majeures parties des gens veulent tous voir cet évènement qui se trouve déjà très rare. Par contre pour cette Année, les autorités ont pris des mesures pour que cette espèce puisse être tranquille, ces mesures ont été prises dans le but que l’espèce puisse se développer et perdurer.

The Guardian, a aussi publié que ce phénomène ne s’est pas seulement manifesté en Inde, mais aussi au Brésil. Cette fois avec d’autres espèces de tortues, mais tout autant menacé d’extinction.

Pendant tout le long du confinement, on a pu dénombrer près de 100 tortues qui ont pu enfuir leurs œufs dans le sable, en toute tranquillité.

 Que ce soit une leçon à tirer pour tous les hommes dans le monde, après cette crise sanitaire tant difficile. Pour que quand la crise sanitaire soit finie, on puisse enfin coexister avec la nature, et donner à la nature et aux animaux plus de liberté, autant qu’à notre espèce pour pouvoir vivre ensemble en harmonie.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend