Divers

« Oui, rien ne sera plus comme avant » et les mesures de confinements peuvent encore persister.

Même après des récessions en Chine, l’expansion de Covid-19 ne ralentit pas encore en Europe. En France, les chiffres sont : 40 751 contaminations et 2696 morts. Dans le but de stopper cette expansion, les gouvernements ont pris des palettes de mesures à respecter. Une de ces mesures est la restriction des déplacements. Jusqu’à lors, toute la France est confinée. Plusieurs personnes se demandent déjà, jusqu’ à quand cette mesure va durer. Europe 1 nous éclaircit sur le sujet.

Puisque les scientifiques n’ont pas encore trouvés de remèdes contre le coronavirus, la meilleure option pour tout le monde, est de rester à la maison. Malgré le fait que le confinement est très pénible psychologiquement, c’est encore la seule solution viable pour ralentir la propagation du virus.

Le Covid-19 est agressif

Même avec le fait que les symptômes du Covid-19 ressemblent à ceux de la grippe, à voir les conséquences de ce dernier dans le monde, l’agressivité du coronavirus n’est pas comparable avec ce dernier. En effet, jusqu’à ce jour on a dénombré plus de 35 000 morts partout dans le monde. Ce qui démontre une vitesse de contamination très préoccupant partout. Mais aussi, on peut dire que le virus n’épargne plus les tranches d’âges, car il a eu des contaminations récentes de jeunes gens, avec des symptômes assez graves. En effet, d’après les explications de Jérôme Salomon, directeur général de la santé sur France Inter : « la moitié des personnes en réanimation ont moins de 65 ans ». On a pu observer une différence de manifestation du virus, sur toute la population. Ainsi, le meilleur moyen de ralentir la contamination de rester chez soi, et de respecter les mesures de sécurités prisent par l’Etat.

Toute la saison de l’été en confinement ?

En Italie, que l’on considère le pays le plus touché par le coronavirus, les conséquences pourraient s’étendre jusqu’en mois d’Août. Cette information a été relayée par le journal The Post Internazionale.

Dans ces conditions, pour la population Italienne, un confinement à la maison pendant toute l’été serait probable, sauf dans le cas contraire. Cependant, il est loin de faire des pronostiques, car avec les informations récentes, plusieurs paramètres sont encore à considérer. Ainsi cette propagation du Covid-19 est encore un sujet à rebondissement, qu’il est très trop de pouvoir imaginer. Ce que l’on peut dire, est qu’il sera encore difficile de revenir à la normale dans les conditions actuelles.

Pour le cas de la France, Europe 1 a quelques informations, pendant une interview avec Bruno Lina, directeur du centre national de référence de la grippe à Lyon. Une attente de deux ou trois mois d’épidémie est à venir. « Les tailles moyennes des épidémies sont de deux à trois mois », explique le spécialiste à Europe 1, à qui il rappelle qu’il « peut y avoir plusieurs vagues ». D’après son expérience, le directeur a expliqué que : « Il va y avoir des infectés, ils vont guérir et devenir immunisés. Cette immunité va freiner la diffusion du virus, voire arrêter l’épidémie si elle est couplée à des mesures d’hygiène et des mesures barrières. »

Sur la question si la chaleur pourra être notre allié dans cette pandémie. L’expert a expliqué que les beaux jours ne seront pas capables de stopper le virus.  Si cette idée reçue qui a largement circulé a pu apporter une lueur d’espoir, la station de radio précise qu’elle est fausse. Et pour cause, lorsqu’un virus d’origine animale circule pour la première fois, la hausse des températures « ne change rien à l’affaire », écrit Europe 1.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend