Méthode très simple pour écourter un pantalon sans toucher à l’ourlet d’origine – Recettes en Famille

Méthode très simple pour écourter un pantalon sans toucher à l’ourlet d’origine

by Emma

Généralement, ce n’est pas facile d’avoir un pantalon à sa taille d’un coup. En faisant les shoppings, ce qui se produit tout le temps est que le pantalon que l’on désire n’est jamais idéal, surtout par rapport à la taille. La solution à ce problème est de raccourcir le pantalon, et en bonus il est possible de garder l’ourlet d’origine. Les étapes pour effectuer cet exploit est décrit dans cet article. Continuez à lire !

Dans cette méthode, il ne sera pas nécessaire de se référer à un professionnel. Le pantalon en question ne sera pas aussi rapiécer.

Etapes à suivre pour raccourcir son pantalon ou son jean, sans pour autant perdre son ourlet

  1. Quel est la longueur idéal ?

Pour répondre à cette question rien de tel que de porter le pantalon en question, et de porter la paire de chaussures qui va avec. Cette méthode est la plus sûr pour avoir une mensuration idéal de votre jean. En même temps, marquer avec une craie de couleur bien visible là où il faut mettre l’ourlet.

  1. Epingler l’ourlet original

Dès que la partie à enlever est bien distinct, la suite est maintenant de plier l’excès de tissus vers l’extérieur. Il faut effectuer cette étape en étant sûr que l’ourlet d’origine devance la longueur voulu. Tenir avec des épingles la partie en aval du jean, le long de l’ourlet original, et enlever le pantalon. Ce qu’il ne faut ne pas oublier c’est de bien aplatir l’ourlet en le repassant avec un fer à repasser.

  1. Refaire le même pli avec l’autre jambe

Pour arriver à refaire la même chose sur l’autre jambe, il est nécessaire de superposer sur une surface bien plane les 2 jambes du pantalon. De cette manière, le pli sera bien à l’image du premier. Comme la première fois, il faut toujours épingler l’ourlet.

  1. Fixer l’ourlet avec de la couture

Avec une machine à coudre ou manuellement, avec une aiguille et un fil, il est maintenant temps de coudre en bas de l’ourlet (ceux qui ont été préalablement épingler dans l’étape précédente). Il faut bien coudre en faisant le tour de la jambe du pantalon.

  1. Ouvrir l’ourlet d’origine

Arrivé à cette étape, il est temps d’enlever les épingles et de déplier l’ourlet original. En appliquant cette méthode, il y aura une bande de tissus qui sera découverte dans le pli. Pour s’assurer que les deux ourlets en bas du pantalon sont les mêmes, il faut superposer les deux jambes de celui-ci.

  1. La retouche finale

Remettre une dernière fois le pantalon pour vérifier que les opérations faites sont exacts. La retouche final est maintenant d’aplatir l’ourlet avec un fer à repasser, et en même temps de faire la même chose avec le boucle du tissu.

Pour les deux méthodes, c’est-à-dire la couture à la main et la couture à la machine on va vous montrer comment les faire :

  • Pour l’utilisation de la machine à coudre :

Quand on est débutant, tout parait difficile mais l’utilisation de la machine est la plus facile à faire :

Tout d’abord, il faut savoir enfiler la bobine. Pour ce faire, placer la canette et l’installer dans l’encoche fait pour elle. Changer maintenant l’aiguille et utiliser le pied de biche. Maintenant, la machine à coudre est maintenant prêt.

  • Couture à la main pour les novices

Quels sont les matériels :

-Du fil à coudre, utiliser un fil de couleur qui va bien avec le pantalon à coudre

-Une aiguille, pour la couture d’un jean, il faut opter pour une aiguille mi-longue

-Des épingles

-Des craies tailleurs, pour marquer le tissu

-Un dé à coudre, c’est ce matériel qui est nécessaire pour enfoncer l’aiguille dans un tissu persistant.

-Des ciseaux pour la couture

-Un mètre ruban

 

La méthode :

Enfilez le fil dans l’aiguille. Ainsi, prenez le fil et introduisez le dans le trou au bout de l’aiguille (on appel ce dernier le chas). Dans cette pratique, il faut s’assurer que la longueur du fil soit symétrique de part et d’autre du chas de l’aiguille. Maintenant, nouez le fil pour ne pas qu’il lâche au moment de coudre.

Enfoncez l’aiguille à l’envers du tissu, pour faire une ouverture. Cette dernière est faite pour faire passer le fil. Faire entrer l’aiguille, à travers l’ouverture faites, et tirez le fil jusqu’à la fin. Maintenant, faite le deuxième point, en repassant l’aiguille dans le sens contraire à la première. Donc, pour ce deuxième point, il faut passer l’aiguille vers le revers du tissu, et tirez de nouveau l’aiguille avec le fil, jusqu’à avoir une résistance à la fin. Pour une bonne pratique, les deux points faites jusqu’à maintenant doivent être similaire à un trait. Maintenant refaire les mêmes étapes ainsi de suite. Cependant, il faut que les points successifs soient tous alignés. A la fin de la couture, pour que le fil ne s’enlève pas à la première contrainte, il faut faire un nœud.