Même si les grands-parents nous quittent, la commémoration pour eux reste

Les papis et mamies secondent activement les parents en gardant leurs petits-enfants. Ainsi, ils restent à jamais au fond de ses derniers, devient un héritage tout au long du chemin de la vie, en semant des graines d’amour pérenne même s’ils les quittent un jour. Les grands-parents et leurs petits-enfants sont liés profondément et tout le monde connait ce fait, raison pour laquelle les petits-enfants sont accablés facilement quand ils ne sont plus là.

En effet, les grands-parents assistent à la naissance et à la croissance de ses petits-enfants qui font face par la suite à leur vieillesse et lorsqu’ils partent. L’héritage inestimable qu’ils laissent engendre une difficulté à admettre leur départ, c’est pourquoi on dit qu’ils sont toujours présents. Expliquer à un petit de façon appropriée est indispensable face à une telle situation.

Formuler ses adieux aux grands-parents est la première fois qu’on fait face à une séparation éternelle.

Les personnes qui ont l’opportunité de vivre avec les grands-parents à l’âge adulte sont favorisées, ce qui n’est pas le cas de certains des individus qui les ont perdus dès tout petit. Il se peut que les enfants ne vont pas déchiffrer la situation, ce qui pousse les adultes à ne pas les éclaircir ce qui se passe.

La communauté des psychopédagogues a déployé que les personnes matures sont tenues de faire comprendre à leur petits la réalité. Il faut, bien évidemment, choisir les bons mots. L’erreur courante est de ne pas laisser l’enfant leur dire adieu ou encore de tourner autour du cible en disant des allusions tels que : les grands-parents deviennent des étoiles, ils habitent dans le ciel.

Le plus simple, c’est d’expliquer leur départ à l’enfant pour éviter les confusions. Lorsque vous lui formulez que grand-père est parti, il demandera surement quand qu’il reviendra. Au cas où vous partez d’une idée religieuse pour entamer l’explication, accentuez que la personne décédée ne reviendra plus. Adoptez des éclaircissements courtes et concises et gardez à l’esprit qu’un tout petit n’est pas encore en mesure de saisir un pile d’idées. D’ailleurs, il est nécessaire de ne pas dissimuler les larmes envers les enfants, mais de les déployer sans gêne. La raison est qu’à un moment donné, il agira également ainsi, et à ce moment-là, les parents seront présents pour les soutenir.  Faites les comprendre que parler de la mort est permis.

Les grands-parents restent présents

Malgré leur départ, ils laissent des traces dans nos vies, par les échanges en famille, dans les endroits fréquentés communément. Les grands-parents ont appris leurs petits-enfants à marcher, en leur tenant les mains, en vraie, c’est leurs cœurs qu’ils tiennent à jamais. L’image accrochée au mur et cadrée symbolise la présence du grand-père, l’arbre qu’il a planté à son vivant et qui continue de fructifier.

Les sagesses qu’ils ont déployées restent dans la mémoire de toute la famille ainsi que les récits partagés. Ils ont inculqué à savourer chaque instant de la vie, par les tendresses, les cajoleries ainsi que les sourires comme étant un patrimoine pérenne et indélébile dans la mémoire des petits enfants.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend