Malgré ma force, je suis envahi par la fatigue

On ne peut se passer des aléas de la vie qui englobe de la joie et de l’amertume, qui sont ingérables. Ainsi, on tente de rester début face aux soucis alors que cette attitude nous harasse facilement. Cet état nous pousse à cesser la lutte. Et même si on ressent de la force intérieure, à un moment donné, on se sent affaibli tout en étant captivé par notre ressenti et par les troubles. Une bonne raison de consacré un temps de repos.

Selon Paul Valéry, «La faiblesse de la force est de ne croire qu’à la force », et justement, lorsqu’on essaie de tout contrôler et de répondre aux besoins des autres sans cesse on perd tant d’énergie. Et au lieu de satisfaire notre propre besoin, on fait le contraire pour peur de décevoir les autres.

Gardez à l’esprit qu’un repos est nécessaire face à toutes ces luttes.

Etre forte ne sous-entend pas indépassable

La bienveillance excessive, être attentionné constamment aux lamentations des autres peut mener à un harassement émotionnel. Lorsque on n’est pas vigilent sur ce plan, il est fort probable que cela impacte négativement ses enfants à venir.

On oublie notre propre besoin, à cause des aides apportées aux autres sans aucune limitation sans parler des conséquences néfastes.

Etre forte ne signifie pas sans avoir besoin d’affection

Aucune personne sur cette planète ne souhaite se sentir abandonnée, c’est une vie pénible et on ne veut même pas imaginer. Etre fort ne veut pas dire que vous n’avez plus besoin du soutien des autres, d’amour ainsi que d’attachement. La générosité que ce genre de personne nécessite tout de même un retour favorable venant d’une personne avec qui elle peut bâtir un lien attachant et réciproque.

Il est important de prendre un répit

Que ce soit su côté émotionnel ou physique, on a tous besoin de se relâcher pour booster la force aux autres missions à venir. Particulièrement, les personnes combatives et qui se surpassent jour après jour. Malgré le fait qu’elle se montre armée et consolidée, il arrive de se sentir captivée par la fatigue et de se sentir seule, sans refuge ni de soutien.

Il faut prendre en considération l’importance de savoir préserver soi-même et de faire de soi une prioritaire au lieu de s’abandonner au profit d’autrui.

C’est un moment où on peut se revigorer, amplifier les énergies égarées et de savoir gérer sa bienveillance à l’égard des autres.

A votre tour d’être soutenu

L’être humain est doté de force mais aussi de faiblesse à un moment donné, c’est ce qui le spécifie. On ne peut effectivement pas rester imbattable à tous les coups mais il faut avoir des moments de répit et de profiter d’un moment où vous êtes chouchouté par les autres, à votre tour !

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend