L’Israël utilise des passeports numériques pour accéder aux endroits publics – Recettes en Famille

L’Israël utilise des passeports numériques pour accéder aux endroits publics

by Emma

Les passeports accessibles via une application sont valides 72h après avoir effectué un test PCR négatif et six mois suivant une vaccination. En fait, ils sont dédiés à esquiver les limitations d’accès dans les restaurants et dans les endroits publics du pays israélien.

Dans ce sens, le pays fait un grand pas sur la mise en place de son passeport vert. Comme le rapporte le Jerusalem Post, le ministère de la Santé israélien a exposé ce lundi la version initiale d’une application contribuant à accélérer la campagne de vaccination anti-Covid.

D’ailleurs, avec la même application, on aura accès à une sorte de passeport numérique dans le but d’acquérir un droit d’accès aux lieux publics, à condition d’avoir fait un test PCR négatif ou une immunisation. A défaut de ce clé, les restaurations, les salles de cinémas, les salles de théâtre, etc. ne pourront pas accueillir le sujet. Selon la même source, le passeport numérique est valable 72 heures suite au test PCR négatif, si la validité est de six mois suite ç une vaccination. Le délai de validité est alors de deux semaines suite à la seconde injection de vaccin.

Le passeport vert s’est toutefois pas valables dans les établissements scolaires, au bureau ou autres lieux de travail, ni dans les centres commerciaux, les transports communs et les lieux de culte. En revanche, le sujet qui le détient aura l’autorisation d’entrée dans les événements culturels ou sportifs, dans les salles de conférences, les restaurants, les cafés, auberges ou encore les gymnases et les piscines.

La première version de l’application qui a été rendue publique ce lundi est disponible en plusieurs langues, notamment l’hébreu, l’arabe, le russe et l’anglais. Le passeport est tout de même un conditionnement lors de son voyage à l’étranger.

Une campagne de vaccination en mouvement

Les fonctionnalités détaillées incluent l’accès à des données quotidiennes au sujet de l’avancée de la campagne de vaccination, la transmission de notifications si la personne est au danger de transmission ainsi que le positionnement de l’utilisateur. Israël envisage par ailleurs, une version tangible dudit passeport. Ceci est dans le sens de venir en aide aux individus ne pouvant pas accéder à des Smartphones ou qui ont du mal à s’accoutumer à leurs fonctionnalités.

Le pays juge cela comme une technique d’encouragement à rouvrir les lieux clos depuis l’arrivée de la crise sanitaire. En sus, il s’agit d’un coup de fouet pour faire avance le processus de vaccination. En effet,  une grande majorité de la population ont reçu le vaccin, soit les 70% des habitants.

De même, l’Estonie et l’OMS œuvrent de leur côté, sur le projet de certification de vaccination électronique. C’est une carte intelligente nommée « smart yellow card » qui garanti le suivi optimal des informations relatives à la santé de son propriétaire ainsi que de l’avancée de la vaccination.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend