L’implant cérébral est susceptible de mettre fin aux parcours académiques à l’école – Recettes en Famille

L’implant cérébral est susceptible de mettre fin aux parcours académiques à l’école

by Emma

Les institutions sont sources du savoir, de la socialisation pour les enfants. Cependant, quand on parle d’école, peu d’enfants sont enthousiastes. Il y en a ceux qui finissent même pas se sentir emprisonnés dans les établissements scolaires. Sur Daily Star, durant une interview avec Nikolas Kairinos, spécialiste en intelligence artificielle, il explique que la scolarisation sera peut-être remplacée par des implants cérébraux. A ce moment, Google sera incrusté en chacun et les enfants seront libres de leur monde cauchemardesque.

Cet expert fondateur et PDG de Fountech.ai durant son interview a déployé que les procédures d’apprentissages peuvent être rénovés par la nouvelle technologie. A cet effet, chacun pourra collecter en un rien de temps des données à partir Google par un implant.

On n’a plus besoin de mémoriser durant l’apprentissage

Nikolas Kairinos a détaillé sur Daily Star que dans 20 ans, aller à l’école ne sera plus à la mode. Pour ce faire, l’expert a inventé une intelligence artificielle dans le but d’apprendre les choses autrement. Ainsi, tout le monde pourra inculquer sans l’école. Avec le cerveau uniquement, chacun obtiendra en un rien de temps les informations nécessaires, pas même besoin d’écrire un mot dans une barre de recherche.

Un point de vue singulier

Son but est de bannir la méthode miroir aux institutions. Pendant une vingtaine d’années, il a coaché des startups et l’idée lui est venue d’entamer cette rénovation. Le concept est d’ « apprendre à vous connaître, adapter son style d’enseignement, sa voie, l’heure de la journée à laquelle elle vous parle, afin d’optimiser l’apprentissage ». « Google sera dans votre tête, et ce n’est pas farfelu » a-t-il ajouté.

Le fonctionnement

Comme l’explique l’expert « Ce sera comme avoir un assistant vraiment intelligent qui pensera presque comme vous », et d’ajouter « si vous regardez le développement de l’intelligence artificielle, les progrès que nous allons voir au cours des cinq prochaines années vont dominer ce que nous avons vu au cours des 50 dernières années ». Un changement à grande échelle sera constaté d’après son estimation.

Mais on ne restera pas comme tel d’ici 20 ans même si cette innovation prendra effet.

Et les options disponibles ?

Vue le développement à grand pas de l’intelligence artificielle ces derniers temps, l’innovation promet une saisie auto de texte, une assistance virtuelle, une identification biométrique, des logiciels de diagnostic médical, une assistance à la décision et bien d’autres. A cet effet, des machines sont conçues pour le stockage de masse de données, traiter les contenus et les spécialistes reproduisent des fonctionnements cognitifs relatifs aux hommes. Tout cela pour répondre aux besoins d’efficience des hommes.

On peut insérer des dispositifs dans les bureaux afin de compléter les tâches fréquemment répétées. Par conséquent, les humains prennent une place supplétive à l’exécution des travails en dehors des compléments de compétences disponibles précitées.

Cyril Le Mat, responsable data et Intelligence artificielle durant un entretien sur Le Monde justifie que la rénovation est loin d’être un risque pour les employés. L’intelligence artificielle sert affectivement de robotiser quelques-unes des tâches qui se font les plus fréquemment, ce qui est une opportunité pour les humains de se focaliser encore plus sur les activités pertinentes. D’ailleurs, les hommes peuvent s’épanouir dans le domaine analytique et inventif.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend