Lien entre les douleurs physiques et les émotions – Recettes en Famille

Lien entre les douleurs physiques et les émotions

by Emma

Il arrive que nous ayons mal physiquement, sans savoir la raison. Mais il existe une raison probable, comme les douleurs physiques n’ont pas toujours de causes physiques, elles sont reliées à nos émotions aussi.

Comment cela se fait-il ?

Tout d’abord, il faut comprendre que l’émotion est le résultat d’un stimulus : elles ne peuvent, donc, pas se séparer de la perception de l’environnement. En d’autres termes, elles dépendent de la situation par laquelle on est exposé. Quand l’émotion s’éveille chez une personne, elle s’accompagne d’une expression émotionnelle à l’exemple des grincements de dents, froncement de sourcils, etc.  Ce qui laisse à affirmer que Le corps et l’esprit ne font qu’un. Ainsi, les émotions peuvent être à l’origine de nos douleurs physiques, aussi incroyable que cela puisse paraitre.

D’ailleurs, quand on ne s’en débarrasse pas, notre corps prend le relai.

Qu’est-ce que les maladies psychosomatiques ?

« Psyché » veut dire esprit, en grec.

« Soma», un mot d’origine grec, qui signifie corps. De là, on évoque le terme « somatiser » qui signifie qu’une émotion non exprimée se propulse dans le corps: un lien entre les caractéristiques physiques  et l’état psychique.

Donc, les maladies psychosomatiques sont des maladies dont les raisons sont de fortes émotions. Ce qui entrainerait l’affaiblissement de la défense immunitaire de sorte qu’elle s’abandonne complètement. Dans ce cas, la sécrétion de cortisol affaiblie le système immunitaire parce qu’il diminue la capacité de défense de l’organisme.

Il s’avère, alors, que si les émotions négatives sont refoulées et non canalisées, il serait fort probable qu’elles vont trouver refuge dans le corps au point de provoquer des douleurs physiques. D’ailleurs, Sigmund Freud affirme que : ” les émotions que l’on n’exprime pas ne meurent pas. Elles sont enterrées vivantes et reviennent nous hanter plus tard sous une autre apparence”.

Pour y voir plus clair, prenons quelques exemples de douleurs fréquents provoquées par de fortes émotions:

  • Les maux de tète

Les maux de tête ont plusieurs origines dont le stress ou l’anxiété, provoquant l’insomnie. En effet, les céphalées travaillent énormément et des douleurs font surface au niveau du front, des tempes, de la nuque.

  • Douleurs dentaires

Dans le sens où notre bouche est le moyen principal par lequel on communique, le fait de ne pas communiquer ou encore l’hésitation par rapport aux décisions de la vie puisse être à l’origine de nos troubles dentaires.

  • Au niveau du cou

Vous avez mal au niveau du cou ? Il se peut que la raison soit psychologique. Il y a des blocages ou des torticolis à cause de votre incapacité à exprimer vos désirs.

  • Au niveau des épaules

Vos épaules sont fatiguées, elles portent trop de poids, parce que vous accumulez trop de responsabilités que ce qu’il n’en faut.

  • Dans le dos

Les douleurs au dos sont surtout liées aux charges au travail ainsi que les responsabilités.

  • Au niveau du ventre

Le système digestif, étant le siège de nombreuses terminaisons nerveuses, il est fort probable que l’anxiété puisse être la cause de vos douleurs gastriques.

  • Douleurs à la hanche

Si vous n’êtes pas à l’aise par rapport à votre hanche, il y a de forte possibilité que cette douleur ait un lien à la peur du changement, notamment le fait de quitter votre zone de confort, et perdre de vue certains de vos habitudes.

  • Au niveau des mains

Si des douleurs se font ressentir au niveau de votre main, il peut s’agir du résultat émotionnel lié aux relations notamment quand on sert fort les poings sous un état colérique.

  • Douleurs au niveau des muscles

Elles sont, en général, les conséquences des émotions que vous n’avez pas déchargé ou encore «  le retour du refoulé », dans le cas où elles ne sont pas à cause des efforts physiques.

  • Gonalgie ou douleurs aux genoux

Le genou est un des points vitaux de notre corps, il est en charge du déplacement et du mouvement. Ainsi, si des douleurs aux genoux apparaissent sans raison physiques apparentes, il est possible qu’elles soient des problèmes de résistance aux changements.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend