Les raisons pour lesquelles les pets n’ont pas les mêmes senteurs – Recettes en Famille

Les raisons pour lesquelles les pets n’ont pas les mêmes senteurs

by Emma

Même en étant des sources d’embarras, les pets sont des phénomènes tout à fait normaux de l’organisme humain. Ils font partie des témoins d’un état normal et fonctionnel de la digestion. Mais les pets ne sont pas tous pareils, ils peuvent différer par individu et même les pets faits par un individu peuvent varier dans le temps. Certains peuvent se montrer très nauséabonds alors que d’autres peuvent passer inaperçus. Pourquoi sont-ils différents ? Nous allons vous présenter ici ce qui peut alors en être la cause.

Les pets ne sont pas tous pareils. Certains ne sont pas du tout senti alors que d’autres peuvent être très désagréables pour beaucoup de monde. Cela peut alors réveiller la curiosité de certains. Quels sont la cause des pets ?

Origine des gaz

Les gaz se forment dans les intestins, ils proviennent des nourritures que nous consommons. Tout d’abord, ces aliments passent par la bouche où ils commencent à être décomposés par la salive et le broyage des dents, puis passent par l’œsophage, puis entrent dans l’estomac. Au niveau de l’estomac, les aliments sont décomposés par le suc gastrique et forment maintenant les selles. Les nutriments nécessaires à l’organisme sont ensuite absorbés par l’intestin grêle et la grande majorité de l’eau est absorbé par le gros intestin ou colon.

Mais ce n’est pas tous les nutriments qui sont absorbés, il en reste une petite quantité qui n’a normalement pas pu être absorbé qui arrivent au niveau du colon. Le microbiote, un ensemble de microorganisme qui se trouve normalement dans le colon vont alors décomposer et fermenter ces restes de nutriments et c’est cela qui va créer les gaz.

Les variations de la quantité des gaz sont provoquées par différents aliments

Certains aliments  ont plus de chances de se faire fermenter par les bactéries que d’autres. Les aliments qui provoqueraient les plus ces gaz seraient alors les choux fleurs, les choux de Bruxelles et les haricots blancs si on parle des légumes et légumineuse. Pour les fruits, ce sont plutôt les pommes qui sont les plus susceptibles de créer des gaz, suivi des poires. Du coté des fruits, c’est parce que ces fruits sont assez riches en fructose qui est un sucre qui rends la digestion moins facile.

Le sorbitol, du sucre industriel contenu dans plusieurs aliments comme le chewing gum, les boissons gazeuses ainsi que beaucoup d’autres aliments industriels peuvent aussi provoquer quelques inconvénients favorisant le développement de gaz intestinal. Il faut alors bien modérer la consommation de ces aliments.

La variation de l’odeur des gaz

Il y a deux causes pour l’odeur des gaz, qui sont le type de nourriture consommé et les bactéries intestinales de chacun.

Selon des études scientifiques, les bactéries intestinales du colon gauche sont différentes de celles du colon droit. Les bactéries de la partie droite fermente les restes d’aliments comme les haricots blancs, les sucres et des artichauts et provoquent des gaz inodores. Ceux de la partie gauche cependant peuvent fermenter les restes d’aliments animales, ce qui provoque la formation de sulfures d’hydrogènes, qui sont les gaz qui ont une odeur désagréables.

A part les aliments consommés, la nature des bactéries intestinales, qui varient énormément par individu aussi sont un facteur important de la formation des gaz.

Dans le cas le corps forme trop de gaz, que faire ?

Si vous êtes face à une situation où votre corps produit trop gaz, la meilleure solution est de faire appel à un gastro-entérologue qui pourra reconnaitre les causes et pourra recommander un traitement adapté.

Quant aux causes, les gaz peuvent-être provoqués par le surpoids, manque de tonus des parois de l’abdomen, le stress ainsi que les diarrhées et constipations.

Vous pouvez aussi éviter les gaz en adoptant un bon régime alimentaire : à la fois riche et équilibré. On peut aussi utiliser des alternatives plutôt que de consommer les aliments qui provoquent des gaz : par exemple, on utilise des aubergines dans nos plats au lieu des choux de Bruxelles, on consomme de bananes au lieu des pommes, etc. Bien mâcher aussi est conseillé pour une meilleure digestion, ainsi que la pratique de sports.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend