Les passagers à bord d’un avion n’ont-ils pas droit à un parachute ? – Recettes en Famille

Les passagers à bord d’un avion n’ont-ils pas droit à un parachute ?

by Emma

Certaines personnes sont anxieuses à l’idée de prendre un avion, même si c’est le moyen de transport le plus sûr de nos jours. En cas de turbulence lors du vol, des moyens de sécurité comme les ceintures et les accoudoirs sont mis à disposition. Mais dans certains problèmes, nous imaginons le pire et c’est là qu’on se demande pourquoi il n’y a pas de parachute pour les passagers. Réponses dans cet article.

Les crashs d’avion restent rares, mais certains des passagers peuvent avoir peur de prendre un avion. Auparavant, les compagnies aériennes ont déjà mis à disposition des passagers, des parachutes, seulement les personnels se sont vite rendus compte que l’aptitude de sauter d’un avion n’est pas donné à tous. Ce dernier recours peut devenir périlleux comme le relaye le site The Gaurdian.co.uk

Les sauts en parachute sont faits pour qui ?

Si nous avons peur de prendre un avion, c’est probablement parce que nous avons déjà vu des images ou des vidéos de crashs d’avions. Mais il existe sûrement une solution à ce drame, comme une parachute (ou pas).

Les passagers ne sont pas forcément formés pour des sauts en parachute, raison pour laquelle les compagnies aériennes ne mettent pas à leur disposition des parachutes. Dans ce sens, même le saut jugé “simple” en parachute requiert une préparation au préalable sur la terre ferme. Généralement, la personne qui saute est accompagnée d’un parachutiste professionnel. Si la personne doit faire un grand saut sans l’accompagnement d’un professionnel, elle doit avoir été formée durant au moins cinq heures.

Ainsi, un passager lambda à bord d’un avion ne saurait pas la manière de sauter, ni la manière d’atterrissage. En effet, la descente en parachute doit être obligatoirement maîtrisée, du moins les bases pour réussir une chute libre.

Des bases scientifiques

Les parachutistes professionnels doivent se référer de plusieurs paramètres, comme les conditions météorologiques et l’altitude. Puisque les avions volent trop haut alors, vous n’aurez pas la possibilité de sauter. Il importe également de considérer le type d’avion et son poids. Les avions volent en moyenne entre 30.000 et 40.000 pieds alors vous manquerez d’oxygène ou même perdre connaissance si vous sautez de cette altitude.

Selon un article relayé par Popular Science, là où l’avion vole, les températures extérieures peuvent atteindre -60°C, une température qui risque de faire exploser vos poumons.

Et même si la température n’est pas extrêmement basse, il serait impossible pour les passagers de sauter en parachute. Une autre raison est qu’un avion de ligne vole entre 800 et 900 kilomètres à l’heure en général, et la personne pourrait subir des blessures graves ou perdre connaissance à cause du choc et de la vitesse en sautant de l’avion.

En outre, des raisons économiques peuvent justifier le fait que les compagnies aériennes ne donnent pas accès à des parachutes. Si la compagnie doit équiper chaque siège d’un parachute d’une valeur de 5000 ou 6000 euros, vous imaginez alors la somme énorme à dépenser.

Les préparatifs avant un saut en parachute

Pour profiter pleinement des sensations fortes lors d’un saut en parachute, vous devez vous préparer bien avant. Selon un article paru sur FUTURA SANTÉ, il est primordial de planifier le saut lors des beaux temps. L’expérience est d’autant plus émerveillant lorsqu’il fait beau. Chaque pays fixe des principes dans le cadre de la législation en vigueur, comme l’âge minimum de pouvoir sauter en parachute. En général, cet âge minimum pour sauter en parachute est de 15 ans, et le poids maximum pour le grand saut est de 95 kilos.

Le premier saut se réalise en tandem, et donc avec un moniteur qui vous accompagne dans ce baptême de l’air. Le personnel se charge de vous guider lors de l’ouverture du parachute et lors de l’atterrissage. Si vous êtes débutant et préférez découvrir les sensations surexcitantes de la chute libre, vous pouvez faire une initiation ou bien une formation qui vous permettront d’apprendre les bases avant votre premier saut en parachute.

Assurez-vous d’avoir l’état de santé demandé avant de vous lancer en toute sécurité. Ainsi, si vous souffrez de troubles cardiaques, de trouble dorsal ou d’ORL, il est fortement prohibé de faire un saut en parachute. De plus, évitez de consommer de l’alcool au moins 12 heures avant cette expérience unique, et mangez bien car vous dépensez aussi de l’énergie en plus de la dose d’adrénaline.