News

Les médecins ont attesté de nouveaux signes symptomatiques de coronavirus

Au grand titre des journaux locaux et mondiaux s’affichent l’avancement de la pandémie depuis quelques temps. D’ailleurs, elle touche toutes les tranches d’âge, sans exceptions en termes d’état de santé et se répand dans 25 pays dans le monde. La manifestation du covid-18 va d’un stage sans symptôme à un stage aggravé qui met en jeu la vie du patient. En allant dans ce même contexte, les médecins avisent sur les signes possibles qui sont parfois méconnus. Plein feu sur les propos repris par L’Obs.

L’ennemi invisible ravage à l’échelle mondiale, raison pour laquelle les médecins insistent sur les signes de la maladie. Il se peut que le patient tousse, endure une aura fiévreuse ou encore une sorte de rhume pour la forme anodin du coronavirus. Quant à la forme grave, le patient rencontre une douleur aigüe au niveau de la respiration. Dans certaines situations, une perte de goût ou encore de l’odorat sont susceptibles de survenir. Ces derniers signes viennent d’être découverts par les experts d’après leurs expériences avec les patients. Ainsi, il est recommandé de contactez tout de suite votre médecin traitant afin d’établir un diagnostic à cet effet.

Présence d’autres symptômes

En France, les médecins ont découvert des signes singuliers et non familiers pour la pandémie. Il s’agit l’agueusie et l’anosmie qui ne sont autre que les pertes de goût et de l’odorat. Sur ce, les scientifiques locaux ont établi une recherche se focalisant sur ces symptôme

Les spécialistes établissent un questionnaire sur les signes symptomatiques

Le but ? Pour qu’ils découvrent quel sont les signes extériorisés par la présence virus du chez un porteur de la maladie. Selon les dires de l’initiateur du sondage, le questionnaire est conçu pour «déterminer la fréquence de ces symptômes pendant l’épidémie de Covid-19, l’âge, le sexe des personnes concernées, et leur éventuelle persistance ». A l’échelle mondiale, les experts s’attendent à des dizaines de milliers de réponses collectées. D’ailleurs, les patients bénéficient d’un suivi en ce qui concerne ses deux signes.

« Un protocole de suivi »

En se basant sur les résultats de l’enquête, les experts tendent à élaborer ledit protocole de suivi dans un délai de 15 jours. Le sujet ciblé est le patient qui rencontre encore un souci sur l’odorat et le goût. Pour ce qui est du questionnaire, les volontaires s’acquittent de le remplir anonymement sous un le délai d’une dizaine de minutes.

Communément, la perte de goût et de l’odorat extériorise une grippe. Cependant, l’auteur de cette enquête atteste que c’est par ailleurs des symptômes de covid-19. Il précise bien que l’objet n’étant pas de diagnostiquer le patient. A cet effet, la recommandation draconienne est de contacter votre médecin traitant si l’un de ces signes est repéré.

Quid des avis des patients ?

Les patients récitent leurs témoignages sur ce qui est de la perte de goût et de la perte de l’odorat. Effectivement, selon leurs expériences vécus, ce sont des signes avant-coureurs de la contamination. De pléthores d’explications ont été exposées durant des interviews avec 20 minutes, où d’innombrables personnes ont une « certitude d’avoir contracté le Covid-19 lorsque leur goût et leur odorat a disparu alors qu’il n’avaient pas le nez bouché ».

D’après Elisa, une d’entre eux, « Ç’a été très soudain, se souvient-elle. C’était il y a précisément 28 jours, compte la jeune femme. Un soir, je mangeais une part du gâteau d’anniversaire de ma sœur, sans aucun souci, et deux heures plus tard, je ne sentais plus rien, ni parfum, ni saveur. » Ce qui prouve que ce sont des signes rencontrés par la majorité des patients avant d’attester la présence du coronavirus.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top
Send this to a friend