Les étapes à suivre pour faire germer, et faire pousser des pistaches en pot – Recettes en Famille

Les étapes à suivre pour faire germer, et faire pousser des pistaches en pot

by Emma

La pistache est soit un arbre, soit un arbuste qui est très prisé pour son feuillage. Son fruit est aussi très apprécié par ceux qui ont la main verte. Les industries de transformations en veulent aussi pour en faire des produits dérivés comme : l’huile, beurre de pistache, ou encore des compléments alimentaires… Bref, l’arbre de la pistache est du genre de la famille Anacardiacées. Il fait entre 0.6 à 1.5 mètres de hauteur, très idéal pour mettre dans un pot. Par ailleurs, cette idée de cultiver dans un pot n’est pas facile pour tout le monde. Voici les étapes à suivre pour cette technique.

 

Beaucoup sont les fruits et arbustes que l’on peut cultiver chez soi. L’une de ces fruit est l’arbuste du pistache, et tout le monde en veut que ce soit pour son fruit, ses produits dérivés, ou seulement pour son feuillage. Tout le monde raffole des pistaches, lorsqu’il s’agit de les déguster lors des apéritifs. Et pour cause, les pistaches sont très riches en protéines, en vitamines, en cuivre, en magnésium, en calcium, en fer et en phosphore. Pour tous ceux qui ont la main verte, continuez à lire pour savoir comment faire germer et cultiver les pistachiers en pot.

 

 

Les étapes pour planter les arbustes de pistache dans un pot

Tout d’abord, il faut savoir que les arbres des pistaches varient beaucoup. Parmi ces variétés, on peut distinguer : Le PISTACIA VERA, qui est celui que l’on peut retrouver partout, puisque c’est le plus courant. Il est très riche en graines et apporte plusieurs bienfaits pour la santé. En second lieu, on peut distinguer le PISTACIA LENTISCUS et aussi le PISTACIA CHINENSIS. Ce dernier est très apprécié pour ses feuillages, qui en fait un arbuste décoratif par excellence. Parmi ces exemples de variétés de pistache, il est bon de choisir tout d’abord celui qui vous correspond le mieux. Ensuite, de commencer par les étapes suivantes :

 

Première étape :

Laissez mariner des pistaches (non grillés) dans un récipient avec de l’eau, pendant deux jours. Cette étape est à pratiquer à température ambiante.

 

 

Deuxième étape :

Déposez maintenant les graines précédentes, dans un chiffon imbibé d’eau. Placer les dans le réfrigérateur, pour une durée de 1 mois et demi.

Troisième étape :

Après la durée énoncée à la deuxième étape, faire sortir du réfrigérateur les graines. Laissez les reposer dans un endroit sombre, pour une durée de 4 jours. Tout ceci doit se faire à la température ambiante.

Quatrième étape :

Il est maintenant temps de semer les graines dans un pot. La profondeur de ce dernier doit faire environs 15 centimètres.

Cinquième étape :

Bien drainé les éléments à mettre dans le fond du pot. Ensevelir les graines avec une distance d’environ un tiers de la profondeur du pot, c’est-à-dire à 5 centimètres pour notre cas. Maintenant il est recommandé de déposer le pot dans un endroit exposé au soleil.

N.B : le mieux est de semer les graines en fin du printemps, dans le but de faire sortir la petite plante qui a germé, et le replanter après.

 

Les réflexes à adopter quand on cultive un pistachier

Un des avantages inégalé des fruits secs, comme les pistaches est leurs richesses en énergie qui est très apprécié par les sportifs. L’idéal pour planter les pistachiers est d’avoir un potager, ou un lopin de terre pour les cultiver. Mais à défaut il est aussi agréable de les voir pousser dans les pots. Voici quelques indications qui vont faire décupler les récoltes dans votre projet de culture de pistache.

  1. Pour toute les plantations que ce soit le pistachier ou autres choses, il faut toujours savoir que les plants ont besoin de soleil. Ainsi, quand on met à terre les graines, il faut toujours les mettre dans un endroit exposé au soleil, pour faire épanouir la plantation.
  2. L’arbre du pistachier lui-même aime les sols secs. Il va mieux s’épanouir dans cet environnement. Donc le drainage du sol doit être fait de manière régulier, pour enlever l’eau en trop dans la culture.
  3. Cependant, pendant le temps de croissance des plants, il est recommandé de bien arroser fréquemment le sol. En effet, c’est l’eau qui va vraiment être le moteur de croissance des pistaches dans un premier temps, pendant le début de la culture.
  4. Il faut savoir que le pistachier est frileux du froid. En effet, il n’est pas semblable aux autres plantes qui y résistent. Ainsi, pendant les gèle de l’hiver les plants ne seront pas bien productives.
  5. Le pistachier est un arbuste un peu spécial. La plus part des plantes vont fleurir au printemps, mais pour ces pistachier, ce ne sera pas vraiment le cas.
  6. Les arbustes de la pistache sont très lents à la pousse. Donc les plus impatients seront déjà prévenus.
  7. En début d’année, soit en Février ou janvier, il faut se mettre à tailler votre arbuste dans le but de conserver les ramifications et enlever les bois morts.
  8. L’arbre de la pistache est souvent à l’assaut des insectes et des pucerons en tout genre, donc il faut déjà s’y préparer.
  9. Le bouturage, le greffage sont les plus adaptés pour multiplier le pistachier.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend