Les enfants qui subissent un manque d’affection montrent souvent ces trois réactions – Recettes en Famille

Les enfants qui subissent un manque d’affection montrent souvent ces trois réactions

by Emma

Un enfant entouré d’amour grandi en bonne santé et dans la confiance. Il se construit une personnalité solide et apprend ainsi à se comporter dans différentes situations de la vie.

L’affection est différente des manifestations d’affection. En effet, la véritable affectivité exige un contact profond à la fois physique et   émotionnel. Cela a également besoin de sincérité et de confiance. La famille est le premier modèle de la société que l’enfant aperçoit.  Il apprendra ainsi à se comporter avec le monde extérieur en commençant par ses parents et ses proches.

Lorsque la relation entre les enfants et les parents ne fonctionne pas bien, certaines carences affectives commencent à apparaître. Il faut savoir que pour garantir une enfance heureuse pour vos enfants, il y a quelques signes à surveiller.

  1. L’enfant s’isole ou montre de la colère. Le fait d’avoir des relations conflictuellesou, au contraire, de les éviter complètement est la preuve que quelque chose ne va pas. En raison de sa mauvaise “habileté sociale“, l’enfant entretient des interactions dysfonctionnelles, car nous ne savons pas comment agir, dans d’autres cas, l’isolement direct ou indirect. Il peut sembler que ces types d’enfants aient peu de respect pour les émotions des autres alors qu’en réalité, ils ne les “comprennent pas” tout simplement. Il en résultera des sentiments de frustration et de colère.
  2. L’enfant manque de confiance. Lorsque l’enfant manque d’affection, il devient très timide et a peu confiance en lui. L’enfant peut aussi avoir tendance à éviter les conflits et les situations difficiles. Ils ont également un tempérament à être constamment sur la défensiveet aiment tout contrôler. Le manque de confiance peut également se traduire par de constantes vantardises. En effet, les enfants ont tendance à cacher leur fragilité derrière une fausse force.
  3. L’enfant ne sait pas contrôler ses émotions. Lorsque l’enfant vit dans un environnement pauvre en émotions et en gestes affectifs, il aura des difficultés à reconnaître ses émotions. Il ne pourra pas ainsi ni les comprendre ni les contrôler. C’est ainsi qu’il pourrait développer des difficultés relationnelles dues à unmanque d’empathie.

Les adultes ignorent souvent tous ces signes, car ils sont souvent concentrés sur d’autres activités. Ils supposent ainsi que leurs enfants sont sereins, sains et heureux.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend