Les baisers, la salive ou les caries font partie des facteurs d’infections bucco-dentaires – Recettes en Famille

Les baisers, la salive ou les caries font partie des facteurs d’infections bucco-dentaires

by Emma

A défaut de traitement, les maladies bucco-dentaires sont susceptibles d’engendrer des problèmes de santé encore plus acérés. Au pire, ces maladies peuvent devenir contagieuses chez les adultes comme les enfants. Lors de son interview, le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’Union française pour la santé bucco-dentaire (UFSBD), met en avant le fait que les maladies bucco-dentaires peuvent se transmettre par des salives ou encore par des baisers. 

Afin de bénéficier d’un bien être optimal et d’une bonne santé, une meilleure hygiène bucco-dentaire est de mise. La raison ? Les bactéries et les restes de nourritures se transforment en facteur pathogène, dont les caries, la gingivite, la parodontite ou autres pathologies. Focus sur les facteurs à risque de développer la maladie.

Les rôles et composants de la salive

Il serait vital d’appréhender le mécanisme de la salive avant de déployer les maladies relatives. En fait, la salive renferme d’eau, de sels minéraux, d’électrolytes ainsi que de protéines. Il s’agit d’une barrière protectrice sécrétée par les glandes salivaires et les glandes annexes qui se logent sous la muqueuse.

Cette substance muqueuse jour un rôle capital envers l’hygiène bucco-dentaire. Et pour cause, elle est chargé de réguler l’acidité de la bouche, permet de maintenir un l’équilibre de la cavité bucco-dentaire. De surcroît, la salive fait partie des substances qui préparent le processus digestif. Ce n’est pas tout, ce liquide est contient tout de même des éléments antibactériens qui éloigne les germes bactérienne de notre bouche.

Si la salive prend une place vitale pour la santé bucco-dentaire, c’est parce qu’elle contribue à prévenir les caries dentaires. En cause, lorsqu’elle régule le pH, elle prévient par la même occasion, les agressions au détriment de la dentition. Sachez que la salive permet tout de même de reminéraliser l’émail.

Qu’en-est-il de la transmission des maladies bucco-dentaires ?

Pour répondre cette question, le Dr Christophe Lequart confirme que les maladies bucco-dentaires peuvent se transmettre. Les caries et la parodontite sont les premiers à être pointé du doigt.

Selon le Dr Lequart, le risque de caries est d’autant plus probable chez les adultes. Toutefois, le taux de contamination est plus ou moins faible. Mais, la maladie est quand même susceptible de se transmettre depuis un adulte à un enfant de moins de 3 ans. « Les bactéries cariogènes qui entraînent la carie présentes chez l’adulte peuvent coloniser les bouches des jeunes enfants à travers une cuillère sucée ou une tétine nettoyée avec sa propre salive », peut-on lire dans son rapport. Les parents sont alors tenus de rester en garde concernant les gestes du quotidien pour protéger la santé bucco-dentaire de la famille.

Selon le chirurgien-dentiste, la transmission de la parodontite peut se produire par un baiser. Il s’agit d’une contamination qui affecte l’os autour des dents et de la gencive. De manière générale, cette maladie provient d’une gingivite non traité. Raison pour laquelle le spécialiste préconise des soins dentaires en cas de déchaussement des dents. Les personnes proches du patient sont aussi tenues de surveiller leur santé dentaire.

La gingivite est-elle une infection contagieuse ?

La gingivite n’est généralement pas contagieuse. Cependant, la réponse à cette question incombe aux spécialistes. D’après Jennifer Archibald, dentiste généraliste et éditrice médicale pour Healthline, puisque la salive s’occupe de prévenir les bactéries, le taux de transmission par un baiser est faible. Mais la canadienne poursuit cependant que certaines personnes sont plus susceptibles de pâtir. C’est le cas pour les individus qui sont sujet à une mauvaise hygiène bucco-dentaire. Il s’agit d’un facteur de risque au développement de la gingivite.

Le Dr Tim Pruett, dentiste américain partage ce même. Dans son rapport, le spécialiste déploie sur le magazine Self que l’hygiène bucco-dentaire doit être irréprochable afin de prévenir les maladies éventuelles.

Comment préserver sa santé bucco-dentaire de manière optimale ?

Il est indispensable de miser sur une meilleure hygiène bucco-dentaire. Ainsi, il est vivement recommandé de se brosser les dents au moins deux fois par jour. Veiller à respecter un délai de deux minutes durant le brossage et de le compléter à l’aide d’un fil dentaire. Consultez un dentiste tous les ans au moins, afin de prendre soin de la dentition.

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend