Le sort des animaux de compagnies lorsque leur maître périt à cause de la Covid-19 – Recettes en Famille

Le sort des animaux de compagnies lorsque leur maître périt à cause de la Covid-19

by Emma

Quand on parle de victimes de coronavirus, on compte souvent les morts et les infectés. Mais les animaux domestiques ne sont pas évoqués. Au décès de leurs propriétaires, la plupart est envoyé dans des refuges. Ils sont alors dorénavant sans propriétaires et seuls. CNN nous fait alors un reportage se rapportant à cela. 

New York est le foyer du coronavirus dans les frontières des Etats-Unis. Après ça, les centres d’accueils des animaux domestiques ont été submergés par des animaux qui ont vu leurs propriétaires décéder à cause de la pandémie. Tiffany Lacey, une gérante d’un des foyers pour animaux domestiques a évoqué que les adoptants ont montrés un silence assez inquiétant. Elle a aussi soulignée qu’elle pense que ces créatures vont être délaissées.

Un petit carlin aveugle

Un d’entre ces animaux domestiques qui ont perdus leurs propriétaires est un animal du nom de Bo. C’est un carlin aveugle, assez vieux, qui a perdu son propriétaire à cause du coronavirus. Les proches de son ancien propriétaire ont alors proposés l’euthanasie car son âge était déjà très avancé. Mais heureusement pour lui, le foyer Animal Haven, qui a pris sous son aile 30 chiens et chats, tous des animaux domestiques abandonnés par leurs défunts maitres tous morts du coronavirus l’a aussi recueilli. C’est un évènement qui est une suite à cette crise sanitaire et qui est cependant moins rendu publique.

16 chihuahuas orphelins

Une femme âgée de 55 ans et son frère sont décédés à cause de cette pandémie et ont en même temps abandonnés 16 chihuahuas à leurs mères. Certaines personnes de bonne volonté ont alors décidés de les prendre en charge et de les débarrasser de cette mère attristée par la perte de ses deux enfants. Ces volontaires ont alors emmenés ces chihuahuas dans un foyer en attendant d’autres propriétaires qui accepteront de prendre soins d’eux. Les personnes travaillant dans ces refuges sont alors vraiment submergés par l’arrivée de plus d’animaux chez eux, un cas qui est assez répandu parmi presque tous les refuges de cet Etat.

Un phénomène courant

Ce cas est triste et ce n’est malheureusement pas le seul. Les cas similaires sont en ce moment plus courant qu’on ne pourrait le penser. Une personne qui accueille les animaux abandonnés a affirmé : « Cela se produit partout en ce moment ». Elle rapporte alors le cas d’un chat, qui a eu un maitre qui est parti rejoindre l’hôpital, est n’en est jamais revenu. A cause de cela, le chat est resté seul et a été accueilli dans ce foyer. Ces informations pourront aider les proches de défunts à adopter les compagnons qu’ils ont abandonnés.

Winter, le chat immaculé

Winter est un chat à la fourrure blanche et les yeux de couleur bleu-vert extraordinaire est aussi un des victimes collatéral de la crise sanitaire actuelle. Ce chat est à présent dans un foyer pour animaux. Un des voisins du défunt maitre a pris soin du chat et a appelé Animal Haven. Il se cachait sous un lit et les personnes travaillant au refuge ont dû utiliser de la nourriture pour l’appâter et le faire sortir pour le récupérer. Jenny Coffey est un des membres de l’organisation disait que l’ancien propriétaire du chat était un amoureux de la musique et des chats. Elle souhaite alors qu’Animal Haven continue à faire son travail car les maitres n’ont eu « comme soutien que leurs compagnons ». Elle souligne aussi que ces animaux sont désormais l’image de leurs propriétaires.

Linda le berger et le chat timide

Linda est un berger que les responsables des animaux de l’Etat de Miami ont pris sous leurs ailes. Son maitre est, décédé du coronavirus et elle a alors failli se retrouvée seule, mais de nouveau propriétaires ont alors décidés de prendre soin d’elle à Tampa. On lui a également donné un nouveau nom : Charise qui veut dire « nouveau départ ». Mais elle n’est pas la seule animale en manque de l’affection d’un propriétaire. Kyra Swartz est une femme dans la trentaine qui est morte du coronavirus, laissant derrière elle un animal de compagnie. C’est un chat de 9 ans du nom d’Anderson qui a été donné par les parents de son défunt maitre à un nouveau propriétaire qui est le frère de cette dernière, sa femme et deux autres chats. Ce petit chat a alors un nouveau départ après avoir perdu sa propriétaire.

[sc name=”suivant” ]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend