Le secret du bonheur ? Ne faites jamais part de votre vie personnelle avec toutes vos connaissances

Quoi que fassent les hommes, chacun souhaite d’accéder à son propre bonheur, cependant, les aléas, les hauts et les bas de la vie verrouillent cette porte des fois. De là nait la volonté de partager ses charges à autrui dans le but de l’apaiser, une envie d’être accompagné. Par conséquent, même avec des personnes avec lesquelles nous ne sommes pas familiers, nous partageons nos émotions notamment notre frustration ainsi que notre tristesse. A un moment, ce désir de partager prend le dessus et dépasse les normes, en exagérant le positif et en amplifiant le négatif puisqu’on parle trop.

Chez les hommes, la nécessité de se confier à une personne est normale mais il est important de savoir jongler entre les moments de silence et ceux de parlote. Il existe des tactiques de contrebalancer ces dichotomies au but de rattraper ce bonheur tant envouté.

Se confier à autrui avec une certaine limite

Dans le cadre d’une vie communautaire, il importe de s’ouvrir à ses entourages à certaines circonstances. La sociabilité et l’interaction avec les entourages favorisent le lien, ceci est valable tant à l’égard de la famille qu’au cercle amical. Certaines personnes sont persuadées de connaitre les frontières des choses à dire et de celles qui ne devront pas être communiquées.

Rappelez-vous que les êtres humains ne doivent pas adopter un caractère de mutisme pour ne pas compromettre leur bien-être. Et pour cause, l’Homme est par nature sociable. Ainsi, privilégiez les interactions avec les proches plutôt que de se fermer sur soi. Il faut comprendre l’importance de se confier à une personne de confiance et qui sait écouter, afin de garder la psychologie indemne.

D’après le thérapeute Gonzague Masquier, se lancer dans un discours sans limite et tout dévoiler au grand public provoque des effets néfastes pour le corps. D’ailleurs, il existe des personnes malveillantes qui en profitent pour établir une relation toxique mais en l’apparence d’un lien bénéfique et sain.

Un cercle devant se reposer sur l’équilibre

Pour comprendre notre égo, il est essentiel d’entretenir une conversation constante. Le cas spécifique d’un être prétentieux ou celui qui se dévalue lui-même, des faits qui sont dépourvus d’équilibre.

Sachez que le jugement extrinsèque influe le reflet de la personnalité en nous. Lorsqu’on déballe notre histoire aux autres en ce qui concerne nos faux-pas et nos repentirs, il est impératif de se limiter à certaines barrières.

Cet acte est susceptible de vêtir un aspect fâcheux à l’égard des autres, voire en nous-même, ce qui sont tous des effets négatifs et enchevêtrent la sérénité qui devrait être.

L’envie de se confier est à orienter

Le juste milieu est à adopter dans le recadrage de notre conversation à destination d’autrui. En racontant nos histoires envers les proches, il ne faut surtout pas dévoiler de façon à ce que nous lamentons envers eux.

Pour accéder au bonheur, se confier à la personne qu’on aime contribue à nous décharger de nos troubles sans le contraindre à l’y être. La présence de la personne à l’écoute nous fait rappeler que nous ne battons pas seul.

L’aptitude à gérer les données à relater et celles à garder pour soi entre en jeu afin de préserver le bonheur.

Somme toute, pourrait-on dire que le bonheur tant voulu début lorsque la douleur prend fin ? La notion d’une philosophie voluptueuse évoque qu’en prenant connaissance du standard à suivre, nous sommes tentés de garder notre histoire pour soi.

Comment ne pas se fier excessivement aux autres ?

Découvrez les astuces relayées par Psychologie.com :

  • Prenez l’initiative d’établir des barrières entre votre propre monde et votre relation avec les autres, au fur et à mesure, cela aide à comprendre ce qu’il faut fier aux autres.
  • Consacrez un temps auquel vous prenez soin de vous-même et de spéculer votre intérieur. Ainsi, vous saurez comment orienter vos ressentis et les sentiments qui vous inspirent afin de garder le monde qui est propre à vous.
  • Il est essentiel de garder votre propre personnalité mais en admettant l’individualité des autres dans votre cercle familial, notamment votre partenaire ou vos proches.

Pour la suite, ouvrir la page suivante

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Most Popular

To Top

Send this to a friend