Le daim d’Apollon a trouvé enfin une famille d’accueil et ne vit plus seul – Recettes en Famille

Le daim d’Apollon a trouvé enfin une famille d’accueil et ne vit plus seul

by Emma

Selon le maire de Lespesses, Arnaud Picque, le daim Apollon n’est plus seul dans la nature. En effet il a été acquis dans une famille d’accueil aux environs de Lespesses. Ce dimanche matin, la nouvelle émerveillant a été annoncée par le maire pour conclure ses vœux aux habitants.

L’élu de la population a affirmé via son téléphone que l’animal a pu être en sécurité en novembre. Si le daim d’Apollon a pu être épargné du danger, c’est grâce à « une opération commando ! Depuis quelques jours, il était cantonné dans la ferme de mon père, qui le nourrissait. Il y avait une certaine émotion mais aussi une tension palpable : il allait falloir l’endormir », déclare le maire. Dans le cadre de cette mesure de sauvetage, le vétérinaire a dû réitérer ses missions maintes fois avant de poursuivre : « La chance, c’est qu’il était devenu copain avec le cheval du voisin, alors au lieu de s’éloigner, il courait derrière lui. »

On dirait un humain qui dort

Dans son sommeil sur un lit de paille, les agents de l’opération se sont chargés de le transporter dans un véhicule.

« Pour la tranquillité des propriétaires, des retraités qui recueillent des animaux de la SPA et qui ont un beau terrain. Mais il est dans une commune proche ! La mairie a mis ses vaccins à jour et il a été donné sans contrepartie. D’après le vétérinaire, il a entre 7 et 9 ans. On a pu l’examiner : il dormait comme un bébé et ronflait comme un humain ! » affirme Arnaud Picque, puis d’ajouter « il s’est mis à manger des pommes » alors qu’il est encore en demi-sommeil. A partir de vendredi, le maire a pu prendre « des photos. Il va bien et j’ai un droit de visite. Les propriétaires ont un certificat de détention provisoire pour deux mois, mais nous allons tout régulariser dès ce lundi. »

Il s’agit d’une fin heureuse de l’histoire. Le maire a même invoqué qu’une femelle devrait le joindre à son nouveau foyer pour fondre une famille avec beaucoup de daims.

Une solidarité

A partir du mois de novembre, Arnaud Picque avant lancé des appels dans le but  de venir en aide au daim. « On ne pouvait pas continuer comme ça. Tous les matins, on avait le stress de le trouver blessé. » C’est le cas, en décembre sans parler de la meurtrissure sur sa patte. Au vu de ces drames, le maire avait promis de confier l’affaire aux autorités afin de protéger cet animal.

L’élan de solidarité entre les habitants du village n’a pas tardé à se faire entendre. Ils se sont alors entraidés pour prendre soin du daim. Quant aux enfants, ils croient qu’il s’agit d’un des rennes du Père Noël qu’il avait laissé à Lespesses. Selon les affirmations du maire, « J’ai reçu une cinquantaine de demandes de parcs de toute la France, mais je voulais qu’il reste dans le département. »

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend