Le coronavirus peut survivre à l’extérieur des organismes vivants durant des jours – Recettes en Famille

Le coronavirus peut survivre à l’extérieur des organismes vivants durant des jours

by Emma

La pandémie du coronavirus a fait 200 000 personnes atteints et plus de 8000 morts décédés. Le virus est d’origine chinoise et a fait 3200 morts dans ce pays, pour continuer son expansion en Europe où il a tué 3000 personnes en Italie. Actuellement, plusieurs scientifiques se sont mis à chercher des moyens de lutte contre cette pandémie. Parmi ces recherches le Figaro a publié une étude qui affirme la durée de vie du coronavirus hors des organismes vivants. Par contre cette affirmation n’a pas fait l’unanimité.

On parle beaucoup de l’expansion du virus partout dans le monde, et plus précisément en Europe actuellement. Et en plus les gouvernements de ce continent ont adopté des mesures drastiques pour stopper le virus. En France, 9134 contaminés ont été dénombrés, et 264 morts enregistrés. En une journée, l’Italie a trouvé 475 morts ce mercredi, ce qui fait grimper le nombre de morts à 2978 et 28 710 contaminés. Vu la tournure des choses actuels, les scientifiques travaillent sans relâche pour en connaitre d’avantage sur le Covid-19. Dans cette optique, les scientifiques ont avancé un résultat de leurs recherches que le virus pouvait vivre des heures dans l’air et plusieurs jours sur des surfaces. Cependant toutes les scientifiques ne sont pas du même avis, à cause de la technique utilisée par ceux qui ont fait cette étude.

Que dit l’étude?

les recherches faitent à New England, et publié dans le journal of Medicine par les scientifiques des centres de contrôle et de prévention des maladies de l’Université de Californie à Los Angeles et de Princeton, ont soutenu que le virus Covid 19 peut survivre des heures à l’air libre. Si ces recherches financés par le gouvernement des Etats unis, s’avéraient confirmer cela voudrait dire que la viabilité du virus est similaire à celle du coronavirus à l’origine du syndrome respiratoire aigu sévère (Sras). D’après France info, le Covid-19 aurait  la capacité de se propager “beaucoup plus facilement d’un porteur asymptomatique, « sain », à une autre personne”.

Aux fins de faire la recherche de viabilité du Covid-19, les chercheurs ont utilisé un nébulisateur pour laisser le virus dans l’air. D’après ces études, les chercheurs auraient vu après trois heures, des traces du virus sous forme d’aérosol. Les scientifiques qui ont effectué cet étude ont aussi  trouvé que le “coronavirus était détectable jusqu’à deux à trois jours sur des surfaces en plastique ou en acier inoxydable, et jusqu’à 24 heures sur du carton” d’après les nouvelles de France info et BFMTV.

Une étude critiquée peu de temps après sa parution

C’était pendant l’étape de publication pour les professionnels que cette publication a été faites, mais après il faudra encore que le comité de lecture fasse des vérifications. Ainsi beaucoup d’experts avaient des doutes compte au résultat de ces chercheurs. D’après les chercheurs, la pratique de la recherche pendant cet étude, en utilisant un nébulisateur ne peut simuler les éternuements ou la toux d’une personne frappée du virus. Donc ce procédé pouvait augmenter l’effet de la contamination.

Par contre, l’expulsion du virus par les micro-gouttelettes propagées par les malades du covid-19 n’est en aucun cas pareille à l’utilisation d’aérosol. Cependant les éternuements ou les toux des malades ne pourraient permettre la survit des virus durant plus de quelques secondes, selon la BFMTV.

Par contre les médias ont informé que les résultats de ces recherches n’ont pu prouver pourquoi le Sras a fait moins de victimes et de malades en comparaison avec ceux du Covid-19. D’après les chercheurs qui ont effectué ces études, ces différences “viennent probablement d’autres facteurs, comme une charge virale plus élevée dans les voies respiratoires supérieures”, mais aussi une propagation du virus par des personnes qui ne n’ont pas de signe.

 Peut-on être infecté par le coronavirus sans le savoir ?

D’après le ministre de la Santé Olivier Véran, “80% des gens ne font pas ou peu de symptômes”. Par contre, de multiples individus qui étaient en contact avec le virus passaient inaperçu, ils avaient seulement une toux légère. “Beaucoup de personnes atteintes ne présentent que des symptômes discrets”, d’après ce que l’OMS a découvert sur les premières étapes de la maladie. C’est pour cela qu’il est nécessaire d’éviter de côtoyer les individus vulnérables, comme les mesures de sécurité le précisent.

[sc name=”Suivant”]

Partagez dans vos réseaux sociaux!

Send this to a friend